musique
Pensez à l'environnement. Réfléchissez avant d'imprimer!

Gérard Lenorman et Chico enivrent avec une rumba gypsie

Par: rédaction
2/11/11 - 14h27
Crédit: Renaud Corlouer

"Un album de duos? Pour moi, c'était impossible!" Mais l'adage le reconnaît: "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis". C'est grâce à Grégoire et Patrick Fiori que Gérard Lenorman a sorti "Duos de mes chansons".

Gérard Lenorman a pendant longtemps refusé l'idée de faire un album de duos. Pourtant, deux jeunes artistes l'ont fait changer d'avis: Patrick Fiori et Grégoire. Et le chanteur a rapidement mis son projet sur pieds.

Dans "Duos de mes chansons", Gérard Lenorman chante avec Zaz, Grégoire, Florent Pagny, Anggun, Stanislas, Joyce Jonathan, Shy'm, Tina Arena, Roch Voisine, Maurane, Amaury Vassili, Patrick Fiori et Chico & The Gypsies. Un album étonnant où ses plus grands succès sont revus et arrangés.

De "La ballade des gens heureux" à "Et moi je chante", en passant par "Si fuera presidente" et "Michèle", Gérard Lenorman livre ici un album de duos étonnants et parfois agréablement surprenants.

Plusieurs jeunes chanteurs vous ont déclaré vouloir chanter avec vous. Cela semblait vous étonner. Et c'est cela qui vous a poussé à faire l'album. Vous ne vous sentiez pas aimé?
Non, ce n'est pas ça. En fait, je doutais que les autres s'intéressent à moi. J'ai une vie assez isolée, assez solitaire. J'adore ça mais ça peut faire perdre le contact et la notion d'où on est par rapport aux autres. Quand certains artistes m'ont dit qu'ils chantaient grâce à moi, ça a changé ma réaction et j'ai eu l'idée de me lancer dans ce disque de duos. Et ça a même été au-delà de ça. Au-delà d'un album de duos, c'est une réelle fusion entre nous que j'ai découverte. Et c'est ce qui, je pense, donne un caractère particulier à ces duos. Ils sont fusionnels, passionnels... C'est un souvenir qu'on a plaisir à partager.

Comment s'est déroulé le choix des artistes ? Il y en avait tellement...
"Il y avait des gens avec lesquels j'ai toujours rêvé de chanter. Florent Pagny m'avait raconté une jolie histoire sur "Si tu n'me laisses pas tomber", une chanson qui lui rappelle un souvenir fort avec sa maman. Grégoire a déclenché l'envie de faire ce disque. Patrick Fiori aussi. Tout s'est fait de façon miraculeuse. Maurane m'a avoué, un jour, "bien me connaître". Enfant, elle avait participé à un concours de chansons. Celui qui remportait le premier prix pouvait chanter en première partie de Gérard Lenorman. Mon duo avec Maurane a été extraordinaire. Elle a une voix merveilleuse. On était faits pour s'entendre. La version faite de la chanson "De toi" vient d'elle. Nos émotions sont très proches. Mais, d'une manière générale, on sent bien qu'avec les artistes, on n'est pas là uniquement pour le plaisir de chanter ensemble. Ca va au-delà de ça! Avec les jeunes aussi, on se devine. Avec Joyce, on était complices. Zaz transmet sa joie de vivre.

Est-ce vous qui avez associé les chanteurs à vos titres?
Les artistes et les titres venaient en même temps. Patrick Firori voulait d'abord interpréter "Michèle" mais Grégoire l'avait déjà prise. Il a alors proposé "Les matins d'hiver". Les gens avec lesquels j'ai chanté connaissaient mon répertoire. Tina Arena, c'est différent. Elle a une autre culture musicale mais elle a pris plaisir à chanter. Et ça se voit. C'est ça les bons mariages musicaux. Ce ne sont pas des duos convenus. Ça change toute la donne. Ça vient du coeur!

Pourquoi avoir limité le CD à 13 titres et duos?
Au départ, j'avais 12 titres. Un 13e s'est ajouté en cours de route, "Si j'étais président".

Justement, "Si j'étais président" ("Si fuera presidente") est une reprise osée, originale et inattendue avec Chico et les Gypsies. C'est même plutôt étonnant!
Ca m'a étonné, moi aussi. Quand je me suis décidé à faire ce disque, j'avais dit à mes proches: "Je ne veux chanter qu'avec des gens que j'aime. Et je ne veux pas les chansons "Le dauphin" ni "Si j'étais président" parce que je les avais écrites pour des enfants. Je ne voulais pas les associer à ce CD. Bertrand Lamblot, qui a réalisé le disque, m'a appelé un jour pour me dire qu'il avait reçu une maquette de "Si j'étais président". Il m'a vivement conseillé de l'écouter. Je l'ai fait et je l'ai trouvé irrésistible. Elle a un caractère léger, c'est musical, c'est décalé... Il y a un rapport espagnol/français qui fait que cette chanson devient particulièrement réussie et irrésistible. J'en suis le premier client.

Ce disque arrive onze ans après votre dernier album, "La raison de l'autre"... Vous aviez besoin de prendre du recul?
Je n'ai pas besoin de temps. J'ai besoin de nourriture. Quand je n'ai rien à donner, je ne fais rien. Je ne produis pas d'album pour le fait de produire un album. Si on est sec, il vaut mieux arrêter. Dans la créativité, je suis freiné par le fait de ne pas vouloir refaire la même chose, le même genre de chansons.

Au final, regrettez-vous d'avoir fait ce disque de duos, que vous avez longtemps refusé de faire?

Non. Je suis très, très fier de ce disque. Pour moi, c'était un projet impossible. Chaque échange était magique.

Des projets pour la suite? Ce projet vous a redonné confiance en vous?
Je ne force jamais rien. Les choses viennent quand elles doivent venir. Ma suite n'est pas de faire des projets mais bien de saisir des opportunités.

L.C.C.

"Duos de mes chansons", Gérard Lenorman, Play On.

Gérard Lenorman sera en concert en Belgique le 05 avril 2012 au Cirque Royal de Bruxelles, le 06 avril 2012 au Forum de Liège et le 16 mai 2012 au Palais des Beaux Arts de Charleroi.

Tous les droits réservés.