7s7
Pensez à l'environnement. Réfléchissez avant d'imprimer!

Reynders entend de nombreuses critiques sur l'approche de la crise par l'UE

Par: rédaction
29/09/15 - 06h43  Source: Belga
© belga.

Les pays européens reçoivent toujours plus de critiques des autres régions concernant leur approche de la crise des migrants, a constaté le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'issue de contacts bilatéraux menés en marge de l'assemblée générale des Nations Unies à New York. "Nous devons essayer d'avoir un dialogue ouvert dans les deux sens, et pas toujours nous présenter comme les champions des droits de l'homme", a estimé le chef de la diplomatie belge.

"J'ai entendu de plus en plus de critiques sur certains Etats européens, et parfois sur l'Europe en général concernant les questions d'immigration, et donc concernant les droits de l'Homme", a poursuivi M. Reynders.

Le ministre des Affaires étrangères estime qu'il y a de "bonnes raisons de faire attention". "Je reçois souvent des questions du Parlement pour que je parle de liberté de la presse, de droits des femmes, de poursuites des homosexuels, ... et j'évoque ces sujets avec mes interlocuteurs, mais nous devons aussi essayer d'avoir un dialogue dans les deux sens avec ceux-ci", estime M. Reynders. "Nous devons accepter d'avoir une réaction de leur part."

Dans d'autres parties du monde, nous sommes toujours plus perçus comme Européens et pas seulement Belges, ajoute le ministre, qui plaide pour qu'un débat interne ait lieu en Europe. "Nous disposons en Europe d'un mécanisme pour contrôler les budgets, mais en ce qui concerne les droits de l'Homme, il n'y a rien", a-t-il regretté.

Tous les droits réservés.