1. De “appel inacceptable” à “elle ne mérite pas un tel procès”: les réactions à la polémique visant Rajae Maouane

    De “appel inaccepta­ble” à “elle ne mérite pas un tel procès”: les réactions à la polémique visant Rajae Maouane

    L’Association belgo-palestinienne (ABP), l’Union des progressistes juifs de Belgique (UPJB) et l’asbl De-colonizer ont apporté vendredi leur soutien à la co-présidente d’Ecolo Rajae Maouane, accusée par la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA) d’avoir incité à la haine à travers une publication sur un réseau social. Un message qui vient corroborer, nuancer ou contrer les prises de position formulées par certains responsables politiques issus de différents partis ces dernières heures. Tour d’horizon.
  1. Imbroglio autour des matches amicaux en extérieur: le sport amateur plongé en plein doute

    Imbroglio autour des matches amicaux en extérieur: le sport amateur plongé en plein doute

    Depuis le 8 mai dernier et l’instauration du plan “plein air”, de nombreux clubs amateurs s'attellent à programmer des matches amicaux afin de clôturer sur une note positive, une saison gâchée par la Covid-19. Les annonces pour trouver des adversaires ont plu cette semaine... avant la douche froide et un communiqué du Centre de crise aux gouverneurs des provinces. Ce vendredi après-midi, l’ACFF (NDLR: association francophone des clubs de football) assure que les matches amicaux ne “sont plus autorisés”. Le cabinet de la ministre des Sports Valérie Glatigny ouvre la porte à des oppositions entre deux équipes d'un même club. On fait le point.