Dossier

Festival de Cannes 2019Des flèches»

Dossier

Elections 2019Des flèches»

  1. “C’est une personne qui me dégoûte”: le nouvel enregistrement de Sala qui accable le FC Nantes
    Play

    “C’est une personne qui me dégoûte”: le nouvel enregistre­ment de Sala qui accable le FC Nantes

    Le 21 janvier dernier, Emiliano Sala disparaissait dans une crash aérien dans la Manche. Cette tragédie a touché plus que le monde du football. Plusieurs mois après, l’Equipe a mené une enquête sur son transfert du FC Nantes vers Cardiff et s’est procuré un enregistrement inédit. Le 6 janvier, 15 jours avant sa disparition, l’Argentin déclarait: “Ils essaient par tous les moyens que j’aille à Cardiff”.
  2. Voilà pourquoi les obligations d’Etat sont encore intéressantes de nos jours
    Economie

    Voilà pourquoi les obligati­ons d’Etat sont encore intéressan­tes de nos jours

    Au mois de juin, l’Agence de la Dette n’émettra pas de bon d’Etat. Voilà ce que cette institution a annoncé hier. Cette décision s’explique par les rendements bas des émissions précédentes. Mais en quoi consiste une obligation d’Etat? Pourquoi est-elle encore populaire auprès de certaines personnes? N’y a-t-il pas de meilleures alternatives pour vos épargnes? Nous avons examiné ceci.
  1. TEST BEAUTÉ: les rouges à lèvres MAC Viva Glam

    TEST BEAUTÉ: les rouges à lèvres MAC Viva Glam

    Fondée à l’origine en 1994, la collection Viva Glam avait permis de récolter de l’argent et de sensibiliser au VIH/SIDA, qui touchait alors de manière dramatique le monde en général. Aujourd’hui, l’épidémie de VIH est très différente de celle de 1994. Le nombre de décès liés au virus du sida a diminué de 50%, plus de 21,7 millions de personnes ont accès aux médicaments et il y a 47% de nouvelles infections au VIH en moins dans le monde.
  2. Cocaïne, kétamine, ecstasy: les drogues dures de plus en plus populaires chez les jeunes

    Cocaïne, kétamine, ecstasy: les drogues dures de plus en plus populaires chez les jeunes

    Plus d’un quart (26,7%) des répondants belges à la plus importante enquête mondiale relative aux drogues, Global Drug Survey, déclarent consommer de la kétamine. Il s’agit du nombre le plus élevé jamais enregistré. Le volet belge de l’étude a été mené par par la haute-école HOGent. L’alcool reste le plus populaire en Belgique, consommé par 91,2% des répondants. Ils sont aussi près de 70% à avoir consommé du cannabis l’an dernier.