1. On pouvait déjà y manger et festoyer: on peut désormais dormir à la Villa du Hautsart

    On pouvait déjà y manger et festoyer: on peut désormais dormir à la Villa du Hautsart

    Quand la pandémie de coronavirus a mis le secteur de l’horeca et de l’événementiel sur pause, Olivier Wilbers y a vu une opportunité. Il allait enfin avoir le temps de faire les chambres que ceux qui venaient prendre place dans son restaurant lui réclamaient depuis plusieurs années. Il est vrai qu’il est plaisant d’accompagner son repas de quelques bons verres de vin sans réfléchir à la route qu’il va falloir reprendre, ensuite.