1. Un Tongrois de 26 ans succombe à une embolie pulmonaire après une contamination au Covid

    Un Tongrois de 26 ans succombe à une embolie pulmonaire après une contamina­ti­on au Covid

    Samedi, le secteur de la restauration de Tongres a dit au revoir à Melvin Liebens, 26 ans, qui était employé dans de nombreuses entreprises locales. Melvin a succombé à une embolie pulmonaire, après avoir été infecté par le Covid-19. Son frère jumeau Randy, qui était également hospitalisé, a pris la parole lors de la cérémonie d’adieu qui a été diffusée en direct. “Ce n’est pas juste, nous avions encore tant à faire”, a-t-il déclaré.
  1. Verviers envisage de se porter partie civile après les intempéries

    Verviers envisage de se porter partie civile après les intempé­ries

    Le prochain collège échevinal de Verviers envisagera la possibilité de se constituer partie civile, a affirmé la bourgmestre Muriel Targnion. Sauf avis juridique contraire, il paraît “logique de le faire”, a-t-elle répondu à Laszlo Schonbrodt (PTB) et Malik Ben Achour (PS), lors d’un conseil communal extraordinaire réuni vendredi soir, initialement afin de poursuivre la procédure visant à désigner les nouveaux membres du conseil de l’action sociale à la suite du changement de majorité.
  1. Testé pour vous: que vaut le “champagne” russe?

    Testé pour vous: que vaut le “champagne” russe?

    Une nouvelle loi russe, signée au début du mois de juillet par le président Vladimir Poutine, oblige désormais les distributeurs de marques de champagne à inscrire au dos de la bouteille la mention “vin pétillant”. Si les vins de Champagne conservent évidemment le droit exclusif d’utiliser leur nom (en lettres latines) sur l’étiquette principale, la législation entrée en vigueur les oblige désormais, en revanche, à renoncer au terme “champanskoïe”, soit la traduction de “champagne” en russe (en lettres cyrilliques). Les producteurs russes de vin effervescent seront donc les seuls à l’avenir à pouvoir exploiter cette appellation. La décision a provoqué une onde de choc en France mais, à ce propos... que vaut le “champagne” russe? Dégustation à l’aveugle avec notre consultante Cécile De Blauwe, alias Wine & Kawaii sur Instagram.