Plein écran
Anthony Davis © AP

Anthony Davis dévore les Grizzlies

Les Los Angeles Lakers, portés par l'étincelant Anthony Davis auteur de 40 points et de 20 rebonds, ont eu la peau des Memphis Grizzlies 120-91, mardi soir dans le championnat NBA de basket.

Davis est le premier joueur des Lakers a réalisé une telle performance depuis le légendaire pivot Shaquille O'Neal. Davis (26 ans) a également offert deux passes décisives en 31, le tout malgré une gêne à l'épaule droite. Sa performance alliée à celle de LeBron James (23 points, 2 rebonds, 8 passes) permettent aux Lakers d'enchaîner un troisième succès dans leur Staples Center (Jazz, Hornets) après une défaite lors du premier match cette saison chez les Clippers voisins.

Le match de mardi a été une parenthèse bienvenue pour James, qui a dû quitter sa villa avec sa famille lundi en raison des incendies en Californie qui ont forcé des milliers de personnes à évacuer leurs habitations. 

Première défaite pour les Nuggets

À Miami, Jimmy Butler a rentré 21 points pour ses débuts avec le Heat contre les Hawks 112-97 pour rester dans le haut de la Conférence Est (3 victoires, une défaite). Atlanta a été privé de son meneur vedette après la pause, Trae Young s'est en effet tordu la cheville. Il avait été élu meilleur joueur de la Conférence Est à l'issue de la première semaine de championnat. Butler avait manqué les trois premiers matchs de la saison après la naissance de sa fille. Tyler Herro (29 points), 19 ans, a inscrit le plus grand nombre de points pour un rookie de Miami depuis 2004 (Dwyane Wade, 31). 

Dans la troisième rencontre du jour, le collectif des Dallas Mavericks a pris le dessus sur les Nuggets, qui jouaient pourtant chez eux à Denver (106-109).  Avec neuf de ses dix joueurs à dix points et plus, l'équipe texane a infligé sa première défaite de la saison à des Nuggets, considérés comme le "dark horse" (la surprise possible) par nombre d'observateurs cette saison. Le triple-double du pivot serbe de Denver Nikola Jokic (10 pts, 10 ast, 10 rbs) s'est avéré inutile tandis que chez les Mavericks les deux ténors Luka Doncic (3/12) et Kristaps Porzingis (4/14) ont été très maladroits.