Plein écran

Belgique-Tchéquie pour encore croire en la Coupe du monde

L'équipe nationale belge de rugby affronte ce samedi la République tchèque, au stade annexe du Heysel (16h00), dans le cadre de la troisième journée du Championnat d'Europe des Nations, division 2A.

L'objectif avoué des Diables Noirs dans ce championnat, qui sert également de premier tour qualificatif en vue de la Coupe du monde 2011, est de terminer premier de leur groupe pour s'offrir les barrages contre une nation de la division 1.

"Le long chemin de la qualification pour le plus grand rendez-vous mondial du rugby ne s'arrêterait pas là puisque, en cas de succès, il faudrait passer par une dernière rencontre de barrage face à une nation sud-américaine pour obtenir notre ticket pour la Nouvelle-Zélande", a expliqué lundi Dany Roelandts, le président de la fédération belge de rugby.

Le défi est de taille pour la Belgique, mais l'optimisme est de mise au sein de la maison fédérale. Si au vu de son classement mondial par rapport aux quatre autres nations du groupe 2A, la 27ème place des Belges laisse espérer la possibilité d'émerger au sein de sa poule, la suite du parcours qualificatif risque d'être nettement plus compliqué.

"Pour l'instant après deux rencontres, les cinq équipes ont toutes gagné un match et perdu un autre. Notre ranking nous présente donc comme favori pour la suite, mais en rugby ce classement est fort aléatoire. Si nous gagnons samedi contre la Tchéquie, 37ème nation mondiale, nous gagnerons peut-être une place. Or si nous perdons, nous chuterons à la 32ème place," a précisé Roelandts, justifiant la difficulté de sortir vainqueur de cette poule où toutes les équipes se tiennent.

En ouverture de sa campagne européenne, les Diables Noirs avaient difficilement pris la mesure de l'Ukraine (31ème mondial) 9 à 8, avant de s'incliner en Moldavie (36ème) 20 à 8. Le 30 mai, la Belgique clôturera sa saison aller en se déplaçant en Pologne (32ème). Si après les matchs retour, la Belgique devait se classer première, et ainsi accéder à la division 1 européenne (ndlr: promotion que les hommes de Richard McClintock, l'entraîneur français des Diables, avaient raté en 2008, battus à la différence de points (-5) par l'Allemagne), elle trouverait sur sa route un pays de division 1: la Roumanie, la Géorgie, le Portugal, la Russie, l'Allemagne ou l'Espagne.

Atteindre cet avant-dernier stade de la qualification serait déjà une réussite pour les dirigeants de la fédération qui préfère miser sur la formation des jeunes et œuvrer pour les développement de meilleures infrastructures plutôt que de s'occuper de l'élite à sens unique.

"Notre sport a connu un essor formidable ces dernières années grâce à l'effet de la Coupe du monde française," a poursuivi le président de la fédération. "L'augmentation du nombre de membres reste constante. Nous en sommes à plus de 9.000 affiliés et notre objectif '10.000 en 2010' est déjà presque atteint. Les équipes nationales d'âge n'ont jamais été aussi bien classées. Nos U-18 font partie du Top-10 européen. Ils disputeront du 4 au 11 avril à Toulon leur Championnat d'Europe de groupe A contre les meilleures nations du continent (France, Angleterre, Irlande, Russie, Géorgie, Italie et Roumanie). Les U-19 et U-21 ne sont pas en reste. Les U-19 seront à l'oeuvre pour leur Euro à Constanza en Roumanie, du 24 octobre au 1 novembre, également dans le groupe A. Quant aux U-21, pour des raisons budgétaires et de calendrier, ils ne pourront participer au grand rendez-vous européen du mois de juin. C'est pourquoi nous leur avons programmer diverses rencontres amicales. Notamment à chaque fois en lever de rideau de l'équipe nationale. Ce samedi ils joueront contre Arras (niveau fédéral 1 française) au Stade Roi Baudouin à 12h00".

Plus de 5.000 personnes sont attendues samedi pour cette rencontre contre la Tchéquie qui sera précédée de nombreuses animations familiales au sein du village Rugby, après la rencontre des espoirs.

Les places sont disponibles à la FNAC et le jour du match à des prix fixés entre 6 et 16,50 euros (entrée gratuite pour -6 ans). Infos sur www.rugby-event.com. (belga/chds)

Plein écran
  1. Arthur Van Doren s'attend à “un match tactique” en demi-finales de l’Euro contre l'Allemagne

    Arthur Van Doren s'attend à “un match tactique” en de­mi-finales de l’Euro contre l'Allemag­ne

    Elevé au statut de meilleur joueur mondial par la fédération internationale de hockey (FIH) ces deux dernières années, Arthur Van Doren, 24 ans, a toujours un avis éclairé sur son sport, ainsi que sur les performances des Red Lions. Multiple champions de Belgique avec le Dragons, et récent champion des Pays-Bas avec Bloemendaal, l'Anversois est le baromètre par excellence de l'équipe belge lors des grands tournois internationaux.