Plein écran
Archive. © photo_news

Blessé à la cuisse droite, Kevin Borlée doit renoncer à courir les Relais Mondiaux

Kevin Borlée, le vice-champion d'Europe du 400 mètres, doit déclarer forfait pour les Relais Mondiaux d'athlétisme de Yokohama, samedi et dimanche au Japon, annonce plusieurs médias belges mardi midi. L'habituel dernier relayeur des Belgian Tornados, champions d'Europe du 4X400 m l'été dernier à Berlin, s'est blessé aux ischio-jambiers de la cuisse droite. Actuellement en stage d'entraînement à Mito, au Japon, il rentrera ce jeudi en Belgique afin de consulter un médecin.

Le coach des Tornados, Jacques Borlée, ne dispose plus que de cinq coureurs ses fils Jonathan et Dylan, Jonathan Sacoor, Robin Vanderbemden et Julien Watrin, pour aller chercher un billet en vue des championnats du monde de Doha (27 septembre-6 octobre). Il faut à cet effet figurer dans le Top 10 des ces Relais Mondiaux au Japon.

"Il faisait un peu froid", a expliqué Jacques Borlée à Belga. "Kevin avait des soucis depuis quinze jours. Mais il n'est pas trop touché. On ne veut prendre aucun risque. C'est dommage parce qu'il était dans une super forme depuis trois semaines. Il va sans doute manquer sa première finale avec les Tornados (il a couru les 22 premières et remporté 11 médailles, ndlr)."

Les Tornados restent confiants
Son jumeau Jonathan connaît aussi un peu de souci aux ischios, "davantage du côté tendineux (Kevin l'est au niveau des fascias, ndlr)", a précisé son coach et père. Sa participation n'est, elle, pas remise en cause. 

"Les jumeaux ont leur âge (31 ans, ndlr) et on étudie comment faire pour qu'à l'avenir ils puissent continuer à se donner à fond tout en préservant leurs ischios. Mais je pense que nous sommes sur la bonne voie, la bonne solution", a encore confié Jacques Borlée qui demeure confiant malgré la perte de son dernier relayeur qui a forgé de nombreux exploits dans l'histoire des Tornados.

"En arrivant ici au Japon et après avoir vu la liste des engagés, j'étais persuadé que nous pouvions monter sur la 'boîte'. Là on a perdu un de nos fers de lance, mais je reste confiant. On peut faire quelque chose d'intéressant."

Cynthia Bolingo incertaine

Cynthia Bolingo n'est pas non plus certaine de pouvoir participer aux Relais Mondiaux. Elle souffre d'une inflammation au tendon d'Achille, a confirmé mardi à Belga, sa coach Carole Bam. La vice-championne d'Europe du 400 m en salle de Glasgow devait courir avec les Cheetahs le 4X400 m féminin et aussi le relais mixte. "Je n'ose pas prédire ses chances de participation", a expliqué Carole Bam, l'entraîneur personnel de Bolingo et coach du relais féminin. 

La blessure traîne depuis janvier, mais semble avoir été complètement maîtrisée au cours des derniers mois. "Je ne m'attendais pas à ce que l'inflammation réapparaisse. Nous prendrons une décision dans les deux prochains jours", a-t-elle ajouté.