Plein écran
© AFP

C’est officiel, les Jeux olympiques sont reportés d’un an

Le Japon a proposé un report d’un an des Jeux olympiques d’été de Tokyo 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, et le Comité international olympique (CIO) a accepté, a annoncé mardi le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Cette proposition a été faite lors d’un entretien téléphonique avec le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach. “J’ai proposé de les reporter d’environ un an et le président du Comité international olympique (Thomas) Bach a accepté à 100%”, a déclaré M. Abe devant les caméras de télévision.

S’il est officiellement approuvé par le CIO, ce report sera une première pour des JO de l’ère moderne en temps de paix. Auparavant seuls les deux conflits mondiaux du 20e siècle avaient entraîné le report technique puis l’annulation d’olympiades.

C’est un énorme coup dur pour la ville de Tokyo et le Japon, qui se préparaient minutieusement depuis des années à accueillir le plus grand évènement sportif de la planète du 24 juillet au 9 août, suivis des Paralympiques du 25 août au 6 septembre. Les autorités japonaises et le CIO ont été longtemps réticents à envisager officiellement de modifier le calendrier des JO.

Pression intenable

Mais la pression d’athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, devenait de jour en jour plus forte avec la propagation inexorable du coronavirus, apparu en Chine fin 2019 et qui sévit désormais massivement ailleurs dans le monde, notamment en Europe.

La maladie Covid-19 a fait au moins 16.961 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11H00 GMT. Plus de 386.350 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 175 pays et territoires depuis le début de l’épidémie.

Plein écran
© Photo News

Le CIO confirme le report

Le Comité International Olympique (CIO) a confirmé mardi le report des Jeux Olympiques de Tokyo. Initialement prévus du 24 juillet au 9 août 2020 dans la capitale japonaise, ils se dérouleront désormais “pas plus tard qu’à l’été 2021", a précisé le CIO dans un communiqué.

Depuis la première édition en 1896, il s’agit du premier report des Jeux Olympiques en dehors d’une période de guerre. Même si les Jeux Olympiques devaient se tenir en 2021, ils conserveront la dénomination JO 2020, a précisé le CIO. Cette décision découle d’une réunion téléphonique où participaient, entre autres, Shinzo Abe, Premier ministre japonais, et Thomas Bach, président du CIO.

Thomas Bach, président du CIO
Plein écran
Thomas Bach, président du CIO © EPA

Il en est sorti que, “dans les circonstances actuelles et sur la base des informations fournies aujourd’hui (mardi) par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le président du CIO et le Premier ministre du Japon, les Jeux de Tokyo doivent être reprogrammés après 2020 et au plus tard à l’été 2021, afin de sauvegarder la santé des sportifs et tous ceux impliqués dans les JO ainsi que la communauté internationale”.

Sous la pression des athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, le CIO n’aura tenu que deux jours alors qu’il avait déclaré dimanche “se donner quatre semaines” avant de décider. Voulant rester positif, Shinzo Abe a déclaré que les JO reportés seront “le témoignage de la défaite du virus”.

En toute logique, le relais de la flamme olympique, arrivée vendredi dernier en provenance de Grèce, a été repoussé. Toutefois, elle restera au Japon et pourrait devenir “la lueur au bout du tunnel dans lequel se trouve le monde actuellement”, a ponctué le CIO.

Shinzo Abe, chef du gouvernement japonais
Plein écran
Shinzo Abe, chef du gouvernement japonais © EPA

Qu’importe le report, les JO de Tokyo continueront à s’appeler JO 2020

Prévus du 24 juillet au 6 août mais reportés “à l’été 2021 au plus tard” à cause de la pandémie de coronavirus, les Jeux Olympiques de Tokyo continueront à s’appeler JO 2020. Le Comité International Olympique l’a précisé mardi dans le communiqué annonçant la nouvelle. Depuis la première édition en 1896, il s’agit du premier report des Jeux Olympiques en dehors d’une période de guerre. A noter que l’Euro 2020 de football, qui a été reporté à 2021, gardera également son appellation Euro 2020.