Aaron Rodgers, Joshua Kimmich et Kyrie Irving.
Plein écran
Aaron Rodgers, Joshua Kimmich et Kyrie Irving. © AFP

Ces sportifs qui partagent le scepticisme de Djokovic à l'égard du vaccin anti-Covid

Novak Djokovic, dont la participation à l'Open d'Australie est compromise par la décision des autorités d'annuler son visa parce qu'il n'a pas respecté leurs règles d'entrée concernant le Covid-19, n'est pas le seul sportif à s'être montré sceptique à l'égard du vaccin anti-Covid. 

  1. La famille Djokovic crie au scandale lors d'une conférence de presse lunaire: “Novak est crucifié comme Jésus”

    La famille Djokovic crie au scandale lors d'une conférence de presse lunaire: “Novak est crucifié comme Jésus”

    Novak Djokovic, menacé d’expulsion par l’Australie après l’annulation de son visa à dix jours du premier tournoi du Grand Chelem de tennis de l’année, a obtenu un sursis jusqu’à lundi, mais s’apprêtait jeudi à passer sa deuxième nuit en rétention, nouvel épisode d’une saga rocambolesque teintée d’incident diplomatique. La famille du numéro 1 mondial a organisé une conférence de presse lunaire ce jeudi, pour protester contre cette situation.
  2. Les Red Wolves assurent leur place au deuxième tour des qualifs de l’Euro 2024

    Les Red Wolves assurent leur place au deuxième tour des qualifs de l’Euro 2024

    Mission accomplie pour les Red Wolves. Après son billet pour le deuxième tour des qualifications du Mondial 2023, l'équipe nationale belge masculine de handball a obtenu samedi celui pour le deuxième tour qualificatif de l'Euro 2024. Le partage 27-27 (repos 13-13) avec le Grand-Duché de Luxembourg, samedi dans le Sporthal Alverberg de Hasselt (privé de public par le Covid) en match retour du barrage du tour de relégation leur permet de poursuivre la compétition. Jeudi, les hommes de Yérime Sylla s'étaient imposés 26-32 au match aller à Luxembourg.
  3. “Un énorme scandale”: Novak Djokovic transféré dans un hôtel hébergeant “des migrants dans des conditions insalubres”

    “Un énorme scandale”: Novak Djokovic transféré dans un hôtel hébergeant “des migrants dans des conditions insalubres”

    Novak Djokovic, menacé d'expulsion par l'Australie après l'annulation de son visa à dix jours du premier tournoi du Grand Chelem de tennis de l'année, a obtenu un sursis jusqu'à lundi. Nouvel épisode d'une saga rocambolesque teintée d'incident diplomatique: le Serbe a été transféré au Park Hotel de Melbourne, qui héberge des réfugiés illégaux dans des conditions parfois insalubres.