Plein écran
© Instagram

Claire Michel décroche le bronze à la Coupe du monde de triathlon

Claire Michel est montée sur la 3e marche du podium féminin de la manche de la Coupe du monde ITU de triathlon, samedi à Tongyeong, en Corée du Sud. Valérie Barthelemy a assuré la présence d'une deuxième triathlète belge dans le top 10, tandis qu'Erwin Vanderplancke a signé le meilleur résultat chez les messieurs avec une 13e place.

Claire Michel a réalisé une belle remontée en course à pied après avoir déposé son vélo dans le peloton de tête, mais en 35e position. Au final elle a couvert la distance sprint (750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied) en 57:18. Elle a été devancée par la Française Sandra Dodet, victorieuse en 57:10, et la Japonaise Ai Ueda, 2e en 57:13. Outre sa médaille de bronze à l'Euro, c'est le premier podium de la saison pour la Bruxelloise en Coupe du monde, le troisième de sa carrière après New Plymouth et celui de Tongyeong en 2018. Valérie Barthelemy a pris la 10e place, en 57:45.

Comme chez les dames, la course masculine s'est jouée lors de la dernière discipline. Si Jelle Geens et Erwin Vanderplancke l'ont entamée en tête, ils ont ensuite payé leur départ rapide. Le premier a abandonné au 2e kilomètre, tandis que l'Hennuyer a reculé en 13e position, terminant en 51:58, à 33 secondes du vainqueur américain Matthew McElroy. L'Espagnol David Castro a pris la 2e place (51:33) et l'Américain Kevin McDowell la 3e (51:35). Troisième Belge engagé, Christophe De Keyser s'est classé 38e, en 52:43.

Ces cinq triathlètes belges termineront leur tournée asiatique en participant à l'antépénultième étape de Coupe du monde, le 26 octobre à Miyazaki, au Japon. 

  1. Neuville célèbre son titre de vice-champion du monde et le titre constructeur de Hyundai

    Neuville célèbre son titre de vi­ce-champion du monde et le titre construc­teur de Hyundai

    L'annulation du Rallye d'Australie - en raison des incendies frappant la Nouvelle Galles du Sud dans le sud du pays - a figé les positions du championnats du monde WRC. Thierry Neuville, pour la cinquième fois, est vice-champion du monde. Le pilote germanophone et son co-pilote, Nicolas Gilsoul, ont célébré mardi aussi le premier titre des constructeurs de leur employeur, Hyundai que les deux hommes ont rejoint en 2014.