Plein écran
Michael Schumacher. © EPA

Des photos de Michael Schumacher sur son lit vendues au marché noir?

Six ans après son grave accident de ski, Michael Schumacher continue de se battre pour vivre à son domicile. Depuis le drame, sa famille tient à ce qu’aucune information ne soit divulguée. Mais ce mardi, le Mirror affirme qu’une “personne non identifiée” aurait pris des photos du pilote allemand à l’intérieur de sa maison. 

En décembre 2013, Michael Schumacher a subi un grave traumatisme crânien après un accident de ski. L’ancien pilote de Formule 1 a été plongé dans un coma pendant de nombreux mois avant d’être réveillé le 16 juin 2014. Depuis, très peu d’informations ont été divulguées sur son état de santé. Une discrétion exigée par la famille. 

Pourtant, selon le Mirror, une “personne non identifiée” serait parvenu à prendre quelques clichés de champion de F1 à l’intérieur de sa maison de Genève, en Suisse. D’après le tabloïd, on y verrait Michael Schumacher allongé sur un lit. Les photos  auraient ensuite été vendues un million de livres sterling sur le marché noir. “Aucune photo ou vidéo de Schumacher n’a été diffusée depuis son accident”, rappelle le Mirror. 

“Il faut imaginer une personne très différente”

Le journal indique également que Corinna, sa femme, aurait directement informé la police. Sabine Kehm, manager du champion et chargée de la communication autour de son état depuis l’accident, a confié: “La santé de Michael n’est pas un problème public, nous n’avons donc aucun commentaire à faire là-dessus.”

Il y a quelques semaines Nicola Acciarri, un neurochirurgien italien, a dressé un bilan “avec beaucoup de prudence” de l’état de santé du pilote pour le site Motorsport. “Il est clair qu’en considérant la situation du champion six ans après le traumatisme, il faut imaginer une personne très différente de celle dont on se souvient sur les pistes, avec un état certes facilité par les soins intensifs qu’il a subis, mais qui concerne toujours un soin de longue durée, non seulement au lit, mais avec un cadre organique, musculaire et squelettique très modifié et détérioré”.