Plein écran
© USA TODAY Sports

Fracture pour Curry, “un vrai coup dur” pour Golden State

La star de Golden State Stephen Curry s'est cassé la main gauche après être très mal retombé sur une pénétration au cours de la lourde défaite concédée a domicile contre Phoenix (110-121), a annoncé mercredi soir son équipe des Warriors.

"Curry à la main gauche cassée", a indiqué laconiquement la franchise de San Francisco sur son compte Twitter. Un verdict tombé une vingtaine de minutes à peine après l'action de jeu qui a été fatale au double MVP (2015, 2016) lors du troisième quart-temps d'un match à bien des égards épouvantable pour son équipe, qui avait encaissé un 14-43 indigne lors des 12 premières minutes de son statut, de triple champion et quintuple finaliste du championnat ces dernières saisons. 

En s'engageant assez vite dans la raquette, Curry a percuté Aron Baynes puis basculé au sol, avant que l'intérieur des Suns ne chute à son tour, mais sur sa main gauche qui n'est pas celle avec laquelle il shoote. Le meneur des Warriors s'est immédiatement tenu la main en grimaçant, tentant de la secouer comme pour évacuer une douleur. En vain: après avoir essayé de rester dans la partie pour les lancers francs qui lui ont été accordés, il a fait signe à son banc pour un temps mort et a dû repartir au vestiaire.

Curry après Thompson

"C'est un vrai coup dur pour nous", a commenté, très marqué, l'entraîneur des Warriors Steve Kerr en conférence de presse d'après match. Selon ESPN, le joueur âgé de 31 ans s'est fracturé le second métacarpe, à savoir l'os long de l'index.Sans confirmer cette information, le manager général des Warriors a indiqué que Curry devait passer une IRM (image par résonance magnétique) et un scanner, qui détermineront si une intervention chirurgicale est nécessaire et son temps de rétablissement.

Pour Golden State, cette blessure est un terrible coup dur. Déjà privé au moins jusqu'au printemps de son autre joueur majeur Klay Thompson, qui soigne une rupture des ligaments croisés du genou gauche, le finaliste de ces cinq dernières saisons en NBA (trois fois sacré en 2015, 2017, 2018) est méconnaissable en ce début d'exercice. Les Warriors n'ont gagné qu'un seul de leurs quatre premiers matchs.

Plein écran
© USA TODAY Sports