Plein écran
La joie des Belgian Cats qui participeront aux Jeux Olympiques pour la première fois. © Photo News

Historique: les Belgian Cats se qualifient pour les Jeux Olympiques

Tokyo 2020Mission accomplie pour les Belgian Cats! Il fallait s’imposer contre la Suède pour valider avec certitude le billet pour les Jeux Olympiques 2020. Dans un Versluys Dôme surchauffé, les Belges ont eu raison de Suédoises accrocheuses, grâce à un troisième quart-temps endiablé (53-61). Assurée de terminer à la deuxième place de son tournoi de qualification, notre équipe nationale féminine sera donc aux Jeux Olympiques, pour la première fois de son histoire, à Tokyo, l’été prochain. 

Ce ne fut pourtant pas simple pour les Belgian Cats. Sans doute un peu paralysées par l’enjeu, les Belges ont complètement manqué leur entame de match. Menées pendant deux quart-temps (le marquoir indiquait 23-21 à la pause), Emma Meesseman et compagnie ont attendu le retour des vestiaires pour se rebeller et prendre les commandes de la partie grâce à un autoritaire 11-0 au retour des vestiaires. Le match avait définitivement tourné, plus rien ne pouvait empêcher les joueuses de Philip Mestdagh de réaliser leur rêve olympique. 

Si l’équipe nationale masculine avait participé aux Jeux Olympiques à trois reprises (en 36, 48 et 52), c’est une première pour les Belgian Cats : jamais une équipe féminine belge de basket-ball n’avait réalisé l’exploit de se qualifier pour les Jeux. 

Et au passage, c’est un deuxième sport collectif belge qui sera représenté au Japon l’été prochain, puisque les Red Lions, champions du monde et d’Europe en titre de hockey, sont également assurés de leur participation aux Jeux.

Plein écran
Direction Tokyo pour les Belgian Cats. © BELGA

Les 12 pays qualifiés 

Les douze pays qualifiés pour le tournoi de basket féminin des Jeux Olympiques de Tokyo sont désormais connues: Japon (pays organisateur), Etats-Unis (championnes du monde 2018), Chine, France, Canada, Nigeria, Espagne, Corée du Sud, Australie, Serbie, Porto Rico et Belgique partageront l’affiche d’un tournoi olympique qui verra les douze pays répartis dans trois groupes de quatre équipes. Les deux premiers de chaque poule ainsi que les deux meilleurs troisièmes se qualifient pour les quarts de finale. Les Américaines sont tenantes du titre et grandes favorites. Le tirage au sort aura lieu le 20 mars.

“Un rêve” 

Meilleure marqueuse de l’après-midi, Emma Meesseman est évidemment ravie: “C’est un rêve qui devient réalité, on écrit l’histoire”, s’est réjouie l’intérieure flandrienne, 26 ans, déjà trois fois championne d’Europe avec son club russe d’Ekaterinbourg et, depuis cet été, championne WNBA avec Washington Mystics à l’issue de finales où elle fut élue MVP. “On s’était dit aujourd’hui que cela devait être notre match à nous. Il n’y avait pas d’autres options que de gagner. Dès l’hymne national, on a senti cette énergie dont nous avions besoin. Il y avait de la pression. C’était un match difficile, des deux côtés, on l’a vu avec le score. On a continué à essayer, parfois ça rentrait, parfois pas, mais il était hors de question de lâcher. On jouait devant nos familles, nos amis, ce moment devait être le nôtre”.

Plein écran
24 points pour Emma Meesseman, qui a tiré les Beglian Cats vers le haut. © Photo News
Plein écran
© Photo News