Plein écran
Russell Westbrook © AP

Houston met fin à la série de Boston

Boston a découvert à ses dépens la nouvelle manière d'évoluer des Houston Rockets mardi dans le championnat NBA de basket. Les Celtics ont vu leur série de sept succès prendre fin au Texas. Ils ont cédé 116-105 face au "small ball" des Rockets. Les petits formats alignés par Mike D'Antoni (aucun joueur n'atteint 2m00) ont pu, il est vrai, s'appuyer sur deux individualités hors-norme. 

James Harden (42 pts) et Russell Westbrook (36) ont inscrit 78 points à eux deux, sans compter leurs 18 rebonds et 12 assists. Désormais les deux arrières peuvent compter sur un espace ouvert à leurs cavalcades dans les raquettes adverses. Boston n'a eu d'autres recours pour tenter de les arrêter que de commettre des fautes. Harden a pu tenter 18 lancers francs (17 réussis) et Westbrook 13 (10 convertis). L'ensemble des Celtics n'a hérité pour sa part que de 25 passages sur la ligne des lancers. Boston (37v-16d) reste 3e à l'Est derrière Milwaukee (46v-7d) et Toronto (40v-14d). Houston confirme sa 5e place à l'Ouest (34v-20d).

Autre jolie confrontation Est-Ouest celle qui a vu Philadelphie battre les Los Angeles Clippers 110-103. Si les All-Star des Sixers Ben Simmons (26 pts, 12 reb, 10 ast) et Joel Embiid (26 pts, 9 reb) ont assumé leur statut, le facteur X de la rencontre fut Josh Richardson qui a planté 17 de ses 21 points dans le 4e quart. De quoi écoeurer Kawhi Leonard, pourtant très bon (30 pts, 9 ast, 4 reb, 2 blk) et autre Paul George (11 pts, 12 reb) qui s'est révélé lui trop maladroit (3/15 aux tirs) pour espérer battre la meilleure équipe cette saison à domicile. Philadelphie a aligné sa 25e victoire en 27 matchs dans sa salle. Son bilan de 34 victoires et 21 défaites maintient les 76ers à la 5e place à l'Est. Les Clippers (37v-17d) restent au 3e rang à l'Ouest.

La Nouvelle-Orléans n'a pas encore abandonné l'espoir d'arracher la 8e place qualificative pour les playoffs dans la "Western". L'arrivée, après une longue blessure de Zion Williamson porte ses fruits. Le N.1 de la dernière draft a réussi 31 points en 28 minutes de jeu et les Pelicans, pourtant menés de 16 points en début de match, ont battu 138-117 un concurrent direct : Portland. Les Blazers n'ont pu s'appuyer sur Damian Lillard. Le meneur All-Star a été limité à 20 points alors qu'il tournait à 42 points de moyenne depuis dix rencontres. La Nouvelle-Orléans (23v-31d) est 11e à égalité avec San Antonio, vainqueur 106-114 à OKC, et Portland 9e (25v-30d). Memphis est solidement accroché à la 8e place grâce à bilan positif (27v-26d).