Plein écran

Kevin Borlée: "Nous serons plus rapides demain"

Plein écran
Plein écran
© BELGA
Plein écran
Plein écran

L'équipe belge du 4x400 m messieurs s'est qualifiée pour la finale des championnats d'Europe d'athlétisme, samedi à Barcelone, où Antoine Gillet, Cédric Van Branteghem, Niels Duerinck et Kevin Borlée ont signé le meilleur chrono des séries en 3:03.49.
 
Au contraire de son frère jumeau Jonathan laissé au repos, Kevin Borlée retrouvait quant à lui la piste sur laquelle il a décroché la médaille d'or du 400 m vendredi soir. "Je n'ai pas beaucoup dormi et j'étais le seul des finalistes d'hier qui courait aujourd'hui. Mais j'ai maintenant plus de 24h00 pour récupérer", a dit le Bruxellois. "C'était un scénario idéal. Nous voulions terminer premiers et nous l'avons fait. Nous voulions montrer aux autres que même sans Jonathan en séries, nous étions une équipe qui peut battre tout le monde. Demain, nous serons encore plus rapides avec Jonathan. Il reste le plus rapide d'Europe".
 
Jonathan Borlée, 7e de la finale du 400 m en 45.35, avait réalisé le meilleur chrono des demi-finales en 44.71, battant au passage son record de Belgique. Cédric Van Branteghem, dont la préparation pour l'Euro a été perturbée par une blessure au pied survenue fin avril, retrouvait pour sa part l'équipe belge. "J'étais nerveux comme un junior", a déclaré le Gantois.
 
"Je réalisais en effet que c'était 'pour du vrai'. J'ai reçu la confiance de Jacques Borlée, mais comme je n'ai plus couru depuis Doha (les Mondiaux indoor en mars dernier, ndlr), j'étais nerveux. J'avais confiance en moi, mais chaque athlète a des doutes. Je devrai encore être plus rapide demain. Je n'ai ressenti aucune douleur aujourd'hui, ma blessure appartient donc au passé", a ajouté le capitaine de l'équipe belge qui avait terminé 5e des Jeux de Pékin en 2008, 4e des Mondiaux de Berlin en 2009 et 2e des Mondiaux en salle cette année à Doha.
 
Troisième relayeur dans l'équipe belge samedi matin, Nils Duerinck s'est retrouvé en tête au moment de céder le relais à Kevin Borlée. "Le passage de témoin avec Cedric a été parfait, j'ai commencé ma course en bonne position et nous avons directement gagné 2 m. Sur la fin, j'avais encore assez de forces pour terminer 1er et permettre à Borlée de faire une course parfaite. J'espère avoir une place en finale, mais c'est une bonne chose d'avoir deux réservistes forts pour demain. Nous pourrons ainsi faire un coup tactiquement: les Borlée en 2 et 4 ou 3 et 4, on verra bien". (belga/mb)