Plein écran
© epa

L'Agence antidopage lituanienne agacée

La directrice de l'Agence antidopage lituanienne a nié mercredi les propos sur deux cas présumés de dopage lors des Championnats d'Europe de basket que lui ont prêtés certains médias.

"J'ai été surprise par des articles en Espagne disant que des contrôles étaient positifs. Je suis surprise par l'incompétence des journalistes espagnols, qui écrivent de tels non-sens et ont mis ces mots dans ma bouche", a déclaré à l'AFP la patronne de l'Agence lituanienne, Ieva Lukosiute Stanikuniene.

La FIBA-Europe, l'instance dirigeante du basket européen, avait déjà rejeté les spéculations de certains médias rapportant que deux joueurs de l'Euro auraient subi des contrôles antidopage positifs.

 "Un échantillon présentait un niveau excessif de testostérone, mais cela ne veut pas dire que l'échantillon est positif. Tout cela a été transmis à la FIBA. Tout ce que je sais c'est qu'ils ont demandé un test IRMS, et nous n'avons pas le résultat encore", a précisé Ieva Lukosiute Stanikuniene.

La détection de testostérone se fait généralement en deux temps, avec en premier une mesure du taux de testostérone sur épitestosétrone, et si le ratio est supérieur à 4, une analyse par spectrométrie de masse (IRMS) est ensuite menée pour vérifier qu'il ne s'agit pas de testostérone naturellement fabriquée par le corps humain.

"Je ne peux pas dire de quelle équipe il est", a ajouté Ieva Lukosiute Stanikuniene. "Cela a été rapporté qu'il s'agissait d'un Macédonien et d'un Espagnol. Je n'ai pas dit cela". (afp/chds)

  1. Un transfert de rêve pour le Red Lion Tanguy Cosyns

    Un transfert de rêve pour le Red Lion Tanguy Cosyns

    L'attaquant des Red Lions Tanguy Cosyns s'est engagé avec le club de hockey d'Amsterdam H&BC pour la saison 2019-2020. Le Bruxellois de 27 ans quitte ainsi l'équipe néerlandaise d'HGC, 3e du dernier championnat de Hoofdklasse pour le club amstellodamois, "qui veut entamer un nouveau cycle après la 4e place de cette saison", a indiqué l'international belge mardi après avoir signé le transfert de ses "rêves". Un contrat d'un an, avec une saison de plus en option.
  2. Les Brussels Urban Youth Games, un projet plein d’espoir pour redorer le blason de Molenbeek
    Play

    Les Brussels Urban Youth Games, un projet plein d’espoir pour redorer le blason de Molenbeek

    La commune de Molenbeek a donné lundi, sous un soleil de plomb, le coup d’envoi de la première édition des Brussels Urban Youth Games. Initié par Jacques Borlée, le coach des Belgian Tornados, l’évènement se déroule ces 24 et 25 juin sur différents sites et rassemble plus de 1.500 jeunes bruxellois. L’objectif? Donner un nouvel espoir à cette jeunesse et promouvoir les valeurs véhiculées par le sport, mais aussi restaurer l’image dégradée de la commune sur la scène internationale. Un projet ambitieux mais semé d’obstacles. “Le chemin est encore long”, nous confie l’initiateur du projet.