Plein écran
© photo_news

"L'enceinte est bien trop grande": le hockey sceptique sur le "Golden Generation Arena"

L'Association Royale Belge de Hockey (ARBH) n'a pas été impliquée dans le dossier 'Golden Generation Arena', soit la rénovation et modernisation de l'actuel stade Roi Baudouin de Bruxelles, et n'est pas non plus demandeuse d'établir au Heysel son projet de futur stade national qu'elle voudrait ériger pour 2020, a assuré mercredi Serge Pilet, le secrétaire général de l'ARBH.

"Le hasard a fait que nous avions ce mercredi une réunion prévue de longue date avec l'Union Belge de football (URBSFA), afin de faire connaissance avec son nouveau CEO Peter Bossaert et échanger mutuellement nos idées", a expliqué Pilet.

"Le sujet du stade Roi Baudouin, pour lequel nous n'avons eu aucun échange ces derniers mois, a bien entendu été évoqué autour de la table. L'idée de l'URBSFA et Golazo est partie d'un projet d'événement au stade Roi Baudouin que nous avions planifié ensemble à la sortie des Jeux de Rio. Nous voulions profiter à l'époque de la pose d'une nouvelle pelouse pour y installer un terrain synthétique provisoire afin d'y organiser le 'remake' de la demi-finale Belgique-Pays-Bas des JO. Un changement de programme de Roberto Martinez concernant un match amical des Diables Rouges au Heysel avait avorté le projet d'organisation", a précisé l'Anversois, CEO de l'ARBH depuis octobre 2013.

"La surface de jeu n'est pas appropriée"
"Nos interlocuteurs ont bien compris aujourd'hui que leur projet ne sera pas adapté pour nos équipes nationales. L'enceinte est bien trop grande et la surface de jeu n'est pas appropriée, mais nous avons marqué notre intérêt pour l'organisation de certains grands événements très ponctuels. Comme une éventuelle Coupe du monde de hockey, si jamais nous devions nous porter candidat pour l'organiser en 2026", selon Serge Pilet.

Celui-ci s'est également réjoui de l'annonce faite mercredi par la Commission des jeux de hasard au sujet d'éventuels paris sportifs effectués par des Red Lions lors du dernier Mondial de hockey en Inde. Après enquête, "aucune infraction à la législation n'a été constatée", a en effet précisé la dite Commission via sa porte-parole, coupant ainsi court à certaines informations de presse révélées début janvier.

Une thématique des paris sportifs certainement abordée mercredi par l'ARBH avec l'URBSFA, qui via la Pro League est sur le point de conclure un protocole d'accord avec la Commission des jeux de hasard en vue de renforcer leur collaboration sur le contrôle des paris sportifs.

  1. Kawhi Leonard emmène Toronto à une victoire de la finale NBA

    Kawhi Leonard emmène Toronto à une victoire de la finale NBA

    Mené deux victoires à zéro, l'équipe de Toronto a aligné une 3e victoire consécutive et n'a plus besoin que d'un succès dans les deux dernières rencontres pour se qualifier pour la première finale NBA de son histoire. Jeudi, les Raptors ont pris l'avantage trois victoires à deux en venant s'imposer dans la salle de Milwaukee 99-105. Toronto peut se qualifier dès samedi à domicile et rejoindre Golden State, vainqueur de la Conférence Ouest, qui jouera sa 5e finale consécutive avec l'ambition de décrocher un 4e titre dont un 3e consécutif.