Donna-Donny Truyens.
Plein écran
Donna-Donny Truyens. © belga

La Belgique rêve des Jeux Olympiques en gymnastique

La Belgique, tant côté masculin que féminin, compte sur les championnats du monde de gymnastique, du 23 octobre au 1er novembre à Glasgow, pour poser les jalons d'une qualification en vue des jeux Olympiques de Rio en 2016, a expliqué mercredi la fédération belge de gymnastique pour son 150e anninversaire.

Les 8 premières nations du concours par équipes aux Mondiaux en Ecosse décrocheront leur place pour les J0. De la 9e à la 16e place, les équipes se dispuront les quatre derniers tickets lors d'une épreuve test à Rio.

"Tout sera axé ces prochains mois sur ces championnats du monde. Il faut rester réaliste, le top 8 est un objectif trop élevé", estime Lode Grossen, directeur générale de l'aile flamande de la fédération de gymnastique (GymFed). "Mais notre objectif est de réussir le pari au moins avec une, si pas les deux équipes. C'est pourquoi nous travaillons dur avec tous nos gymnastes."

Les messieurs s'étaient classés 19e aux Mondiaux de Nanning, Chine, l'an dernier. Donna-Donny Truyens (Blauwput Omnisport), spécialiste du cheval d'arçons, sait qu'une qualification pour les JO est très difficile à atteindre.

"Nous avons fait beaucoup de progrès, mais les autres aussi. Il ne va pas de soi de passer de la 19e à la 16e place en une année", explique Truyens, deuxième au cheval d'arçons de la manche de Coupe du monde de Cottbus, Allemagne, le week-end dernier.

Pour se préparer pour Glasgow, une délégation de six gymnastes disputera les championnats d'Europe à Montpellier, France, du 15 au 19 avril.

Côté féminin, les filles laisseront de côté l'Euro pour se préparer lors du Flanders International Team Challenge les 30 et 31 mai à Gand.

"Nous voulons nous montrer lors de ce nouvel évènement international", explique Lode Grossen. "Nous avons décidé de ne pas envoyer d'équipe féminine à l'Euro. Nous pensons que c'est le mieux."

La Belgique avait pris la 11e place des Mondiaux de Nanning, en Chine l'an dernier.