Plein écran
Armand Marchand a bien failli voir sa carrière s'arrêter après une horrible blessure en 2017. © Instagram

La terrible blessure qui avait failli écarter Armand Marchant des pistes de ski

Agé de 22 ans, le Liégeois Armand Marchant a écrit la plus belle page de l’histoire du ski belge en décrochant la cinquième place du slalom de Coupe du Monde de ski alpin de Zagreb, dimanche en Croatie. Vingtième au terme de la première manche, il a gagné... quinze places lors de la seconde pour signer une performance historique. L’histoire du skieur belge est d’autant plus belle qu’il avait failli être définitivement écarté des pistes de ski suite à une terrible blessure en janvier 2017.

Le skieur belge de 19 ans avait chuté lors du slalom géant à Adelboden, en Suisse, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin. Il avait été évacué en hélicoptère et opéré d’urgence. Victime d’une fracture du plateau tibial, mais aussi d’une déchirure des ligaments croisés et du ménisque, il avait dû subir pas moins de sept opérations. “Les médecins avaient rarement vu une telle blessure”, confiait-il en 2017. A l’époque, il avait posté une photo impressionnante de sa jambe sur Instagram.

Véritable miraculé, le skieur belge est revenu, à force de persévérance et de courage, au premier plan. “C’est une récompense pour tout le travail accompli pendant cette revalidation”, confie le skieur thimistérien à HLN depuis Milan, où il participera mercredi à une nouvelle épreuve de la Coupe du monde. “L’été dernier, je suis parti en stage pour préparer la saison et je me sentais de mieux en mieux. Vous imaginez ma satisfaction après Zagreb. Je voudrais d’ailleurs remercier mon kiné Thibaut Schnitzler, mon entraîneur Raphaël Burtin et bien entendu ma famille et mes amis”.

Premier Belge à marquer des points en Coupe du monde, en décembre 2016 à Val d’Isère, en terminant 18e, Marchant avait vu Sam Maes lui ravir la meilleure prestation belge en mars 2019 avec une 12e place au géant de Kranjska Gora, en Slovénie. “Là, je peux à nouveau dire que j’ai le meilleur résultat belge, c’est clair”, sourit Marchant, qui espère briller aux prochains JO d’hiver de Pékin en 2022.

  1. Troisième sacre pour Carlos Sainz, Ricky Brabec vainqueur final chez les motos
    Dakar 2020

    Troisième sacre pour Carlos Sainz, Ricky Brabec vainqueur final chez les motos

    Alors qu’on l’envoyait à la retraite il y a deux ans, l’Espagnol Carlos Sainz (Mini) a démontré à 57 ans qu’il était encore le plus rapide en remportant vendredi son troisième rallye Dakar, le premier à se dérouler en Arabie saoudite. Vainqueur de quatre étapes, Sainz devance le tenant du titre, le Qatarien Nasser al-Attiyah (Toyota), de 6:21 et le Français Stéphane Peterhansel (Mini) de 9:58 au terme de 12 étapes et 7.800 kilomètres de course.