Plein écran
© EPA

La Toyota d'Alonso, Buemi et Nakajima s'impose dans les 24 Heures du Mans

La Toyota d’Alonso, Buemi et Nakajima s’impose comme en 2018 dans les 24 Heures du Mans devant l’autre Toyota. Stoffel Vandoorne 3e pour ses débuts.

Comme l’an dernier, Toyota a réussi le doublé dans les 24 Heures du Mans. Et comme l’an dernier c’est la TS050-Hybrid N.8 pilotée par le double champion du monde de Formule 1 l’Espagnol Fernando Alonso, le Suisse Sébastien Buemi et le Japonais Kazuki Nakajima qui s’est imposée. Elle a profité de la crevaison à une heure de l’arrivée de la N.7 du Britannique Mike Conway, du Japonais Kamui Kobayashi et de l’Argentin José Maria Lopez qui occupait la première place depuis quasiment le départ pour s’emparer de la première place.

Notre compatriote Stoffel Vandoorne, qui disputait ses premières 24 Heures, a pris la 3e place, à 6 tours, au volant d’une BR1-AER qu’il partageait avec les Russes Vitaly Petrov et Mikhail Aleshin.

Alonso, Buemi et Nakajima sont aussi sacrés champions du monde d’endurance (WEC) dans la saison 2018-2019.