Deux combats et puis s'en va: c'est déjà terminé pour Toma Nikiforov à Tokyo.
Plein écran
Deux combats et puis s'en va: c'est déjà terminé pour Toma Nikiforov à Tokyo. © BELGA

Le cauchemar olympique de Toma Nikiforov

JO 2020Sorti rapidement à Rio, où il avait de grosses ambitions, en 2016, Toma Nikiforov a connu le même genre de désillusion à Tokyo. Après un premier combat rondement mené, le judoka bruxellois s’est fait sortir par le champion du monde en titre et numéro 2 mondial. 

  1. L’or et le bronze en para-dressage: belle journée pour la Belgique aux Jeux Paralympiques

    L’or et le bronze en pa­ra-dressage: belle journée pour la Belgique aux Jeux Paralympi­ques

    Journée de rêve pour Michèle George à Tokyo. Fer de lancer de la délégation belge aux Jeux Paralympiques, la cavalière a remporté la médaille d’or en para-équitation, la cinquième médaille paralympique de sa carrière. Quelques heures plus tôt, c’est son élève, Manon Claeys qui avait pris la médaille de bronze en para-dressage, classe IV. Et ça fait déjà trois médailles pour la Belgique aux Jeux Paralympiques de Tokyo.
  2. 38 ans après avoir fait la Une de l’actualité mondiale, ces frères belges sont présents aux Jeux de Tokyo: “Un énorme honneur”

    38 ans après avoir fait la Une de l’actualité mondiale, ces frères belges sont présents aux Jeux de Tokyo: “Un énorme hon­neur”

    Le 17 août 1983, Blankenberge a brièvement fait le tour du monde. À l’hôpital Fabiola, une équipe de 23 personnes était prête à donner naissance à des quadruplés. La médecine n’était pas encore aussi avancée qu’aujourd’hui et la mère a finalement donné la vie à six enfants. Pendant plus de trois décennies, le silence a régné autour de cette famille, mais aujourd’hui trois des six membres de la fratrie sont à Tokyo, aux Jeux paralympiques, pour la Belgique. “Le fait que nous soyons ici aux Jeux en tant qu’équipe est notre réussite. Le fait que nous fassions partie d’une équipe de six personnes est plutôt une coïncidence”, sourit Bruno Vanhove (38 ans), capitaine de l’équipe de goalball et porte-drapeau de la Belgique.
  3. Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage
    Livios

    Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage

    Vous l’avez sans doute remarqué: les jours raccourcissent et les arbres se teignent peu à peu de belles couleurs d’automne. Avant de nous installer confortablement à l’intérieur, il y a encore un peu de travail qui nous attend à l’extérieur. Préparez votre jardin en automne grâce à ces astuces pratiques du site de construction Livios. Au printemps, vous serez sans aucun doute récompensé!
  1. Espoirs déçus de médailles, première finale et large victoire: journée contrastée pour les Belges à Tokyo

    Espoirs déçus de médailles, première finale et large victoire: journée contrastée pour les Belges à Tokyo

    Plusieurs athlètes belges espéraient une médaille ce jeudi à Tokyo, une journée qui se révèle au final décevante. Pour les Belgian Sharks, en aviron, d’abord. Tim Brys et Niels Van Zandweghe ont, en effet, pris la cinquième place de leur finale en deux de couple. Comme à Rio, Toma Nikiforov n’aura pas été au bout de son rêve olympique. Le judoka belge (-100kg) a été éliminé dès le deuxième tour par le champion du monde en titre, Jorge Fonseca, au bout d’un combat qui n’aura duré que 15 secondes. Les premières bonnes nouvelles du jour étaient venues du bassin de natation et du BMX. Pour la première fois de sa carrière, Fanny Lecluyse, qui participe à ses troisièmes Jeux, s’est qualifiée pour une finale olympique. Elle a réussi le huitième temps des demi-finales du 200 mètres brasse et sera de retour dans le bassin vendredi. Direction les demi-finales du BMX pour Elke Vanhoof qui a pris la quatrième place de son quart de finale. Aucun problème pour l’équipe nationale de hockey qui a remporté avec la manière son quatrième match de poules contre le Canada (9-1). De son côté, Nina Derwael a clôturé le concours général de gymnastique artistique à la sixième place.