Plein écran

Le dernier tour d'honneur de Kim Gevaert

Plein écran

Honorée comme il se doit à l'issue de cette 32-ème édition du Memorial Van Damme, 6e et dernière étape de la Golden League d'athlétisme, vendredi au stade Roi Baudouin à Bruxelles, Kim Gevaert aura effectué son dernier tour d'honneur sous les chaleureuses acclamations.

Quelques trois heures plus tôt, elle était arrivée discrètement, au moment du tour d'honneur de Paul Koech, vainqueur du 3.000m steeple, sac à dos et veste sous le bras, pour aller se préparer dans ses starting-blocs au couloir numéro 5. Sereine. Il est 19h40.

Longtemps adossée sur son plot de départ, la Louvaniste enlevait ses survêtements. Le temps était frais, mais la pluie tombée tout l'après-midi s'était arrêtée depuis une demi-heure. Il est 19h53. Très concentrée, Kim Gevaert au moment de la présentation officielle des sprinteuses fut ovationnée, debout, par les 47.000 spectateurs du stade Roi Baudouin.

Mais le speaker ne faisait pas, logiquement, traîner les choses. Il y avait ce dernier 100m à courir. La dernière course de sa carrière. Qu'elle mit un point d'honneur à remporter, en 11.25 (avec un vent contraire de -1,1m/s), ponctuant sa ligne droite d'un "yes" et d'un geste rageur. Elle finit sa ligne droite dans les bras de Rudi Diels, fleurie à l'arrrivée. Souriante et sereine..

"Kim, merci pour tout", pouvait-on lire sur quelques banderoles. Dans la foulée, le podium du 100m prenait place directement. Revêtue d'un jeans et d'une veste, Kim Gevaert montait sur la plus haute marche pour recevoir une nouvelle longue standing-ovation, "l'une des plus grandes championnes belges de tous les temps", prenait ainsi sa retraite, à 30 ans.

"Il faisait trop froid pour courir, mais je suis très contente d'avoir participé à la dernière course de Kim Gevaert", lâchait dans l'ambiance Chandra Sturupp, 4e en 11.40. Hanna Mariën, en argent olympique aussi sur le 4x100m de Pékin, 9e en 11.77 "n'en croyait pas ses oreilles. L'ambiance était indescriptible. J'ai fait une fois un 200m avec Kim. Mais ici, c'est du jamais vu. Ce fut un grand honneur d'avoir couru la dernière course avec Kim."

A l'issue des compétitions de ce Van Damme, Kim Gevaert s'est offert un tour d'honneur plein d'émotion aux airs de "Con te partiro" sous la standing-ovation des 47.000 spectateurs et les yeux de ses copines du relais, Olivia Borlée, Hanna Mariën et Elodie Ouedraogo, presque plus émues qu'elle, et de leur entraîneur, Rudi Diels.

Ramassant au passage l'une ou l'autre peluche, Kim Gevaert avait du mal à boucler son dernier tour d'honneur sans pleurs. Elle fut remerciée par le Prince Philippe et la Princesse Mathilde et applaudie encore de très longues minutes pendant que défilait sur l'écran géant quelques uns des plus grands moments de sa carrière. Offrant alors une tournée générale aux spectateurs, Kim Gevaert eut encore droit à un dernier hommage musical ('de Nobel prijs') chanté par Koen Wauters (Clouseau). (belga)