Plein écran
© AFP

Le judoka Teddy Riner toujours invincible malgré vingt mois d'inactivité

Vingt mois après son dernier combat et à un an des JO 2020 à Tokyo où il briguera un troisième sacre historique chez les lourds (+100 kg), le géant du judo mondial (2m04, 131 kg) le Français Teddy Riner a remporté le Grand Prix de Montréal, dimanche au Canada.

Le Français, double champion olympique en titre des lourds, s'est imposé en finale sur le Japonais Hisayoshi Harasawa et met désormais le cap sur les JO 2020 de Tokyo pour y briguer un troisième sacre. "Je suis de retour!", a lancé le Français après sa victoire contre Harasawa, qu'il avait également battu en finale aux Jeux de Rio en 2016.

Pour son grand retour sur les tatamis, qu'il abordait sans "aucune crainte" mais avec des "appréhensions", le Français de 30 ans n'a pas tremblé et a remporté deux de ses quatre combats de la journée sur ippon, portant à 148 sa série vertigineuse de victoires consécutives depuis septembre 2010. Bien que le tournoi de Montréal soit classé dans la deuxième catégorie du circuit mondial, il offrait un réel aperçu sur la forme du Français, qui avait repris l'entraînement en janvier.

Un combat rude en demi-finale

Outre sa victoire en prolongation contre le Japonais, Riner a bataillé dur en demi-finale contre le Tchèque Lukas Krpalek, médaillé d'or aux JO-2016 de Rio dans la catégorie des -100 kg et actuel 2e mondial dans les lourds, la catégorie du Français. Offensif, le judoka de 28 ans a mis en difficulté Riner à plusieurs reprises et a finalement été vaincu au terme d'un âpre combat de six minutes.

Riner n'était plus apparu en compétition depuis novembre 2017 à Marrakech, théâtre de son dixième sacre mondial record (8 en +100 kg, 2 en toutes catégories).
Le Français s'était ensuite accordé une longue pause pour souffler, avant de reprendre sérieusement l'entraînement fin janvier. Jamais, depuis le début de sa carrière, il n'avait coupé aussi longtemps.