Plein écran
Le duo Butler-Adebayo a porté le Miami Heat contre Atlanta. © AP

Le Miami Heat confirme sa renaissance

NBAMiami n'a plus été à la fête en NBA depuis la dissolution des "Three Amigos" (James, Wade, Bosch) champions 2012 et 2013 et ses quatre finales consécutives entre 2011 et 2014. Le Heat occupe la troisième place de la Conférence Est (18 v-6 d) après sa 11e victoire en autant de sorties dans sa salle, mardi. Pas la plus facile de la saison puisque ce succès 135-121 aux dépens d'Atlanta a été acquis après prolongation. 


L'arrivée de Jimmy Butler et l'éclosion de Bam Adebayo sont pour une bonne part dans la renaissance des Floridiens. Butler a réalisé un triple double (20 pts, 18 reb, 10 ast) tout comme le jeune intérieur qui répond aux promesses attendues (30 pts, 11 reb, 11 ast). Et dire que les Hawks menaient 111-117 à une minute de la fin du temps réglementaire. Deux paniers primés de Butler et du rookie Duncan Robinson ont arraché le droit à la prolongation. Elle a tourné à la démonstration (18-4). Robinson a égalé le record de la franchise en rentrant 10 tirs (sur 14) à 3 points. Autre rookie, Kendrick Nunn a marqué 36 points, échouant à seulement une longueur du record pour un rookie de Miami.

1500 matchs et 12 points pour Vince Carter

Ancienne gloire de la NBA, Vince Carter (Atlanta) a gardé un bon niveau à 42 ans. Les années "Air Canada" sont loin mais inscrire 12 points lors de son 1.500e match en NBA reste une belle performance. A peine quatre joueurs compte plus de rencontres que lui à ce niveau : Robert Parish (1.611), Kareem Abdul-Jabbar (1.560), Dirk Nowitzki (1.522) et John Stockton (1.504).

Présenté en début de saison comme l'un des meilleurs collectifs, constitué autour d'un pivot brillant le Serbe Nikola Jokic, Denver a bien débuté le championnat surtout dans sa salle située à 1.609 mètres d'altitude (8 v-3 d). Quand il s'agit d'évoluer sur les plaines américaines, les Nuggets récoltent moins d'or. Mardi, ils ont perdu 97-92 à Philadelphie. Une 3e défaite consécutive en déplacement et la 5e en 11 matchs hors de son Pepsi Center. Denver (14 v-8 d) n'est plus que 5e à l'Ouest. Jokic (15 pts, 11 ast, 7 reb) a trouvé du répondant de la part de son vis-à-vis camerounais Joel Embiid (22 pts, 10 reb, 6 ast). Les Sixers ont gagné leurs treize matchs dans la Wells Fardo Arena cette saison. Comme les Nuggets, ils s'exportent moins bien avec un bilan de 7 défaites en 12 déplacements, d'où seulement une 4e place à l'Est (18 v-7 d).

Le renvoi du coach n'a rien changé pour les Knicks. New York a passé une sale soirée à Portland et n'a jamais en mesure d'éviter une 10e défaite de rang (115-87). Ancienne star newyorkaise, Carmelo Anthony a retrouvé sa place en NBA sous le maillot des Blazers mais pas encore son adresse. Il a inscrit 16 points mais à 5/13 aux tirs. Hassan Whiteside (17 pts, 15 reb, 5 contres) a été le bourreau des Knicks qui ont perdu dix de leur onze matchs hors de Big Apple. New York (4 v.-20 d)

  1. L’hommage bouleversant de LeBron à Kobe: “J'ai le coeur brisé et je suis anéanti”

    L’hommage boulever­sant de LeBron à Kobe: “J'ai le coeur brisé et je suis anéanti”

    LeBron James, la nouvelle star des Los Angeles Lakers, compte probablement parmi les personnes les plus affectées par la disparition aussi tragique que soudaine de Kobe Bryant, mort dans un accident d’hélicoptère en compagnie de sa fille Gianna et de sept autres personnes dimanche matin. Les hommages ont plu sur les réseaux sociaux depuis cette funeste matinée mais celui rendu par le “King” au “Black Mamba” est certainement le plus déchirant.