Plein écran
Camille Laus (archives) © belga

Le relais mixte finalement qualifié pour la finale!

UpdateLe relais mixte belge du 4X400 mètres pourra participer à la finale de cette nouvelle épreuve disputée dans le cadre des Relais Mondiaux, dimanche à Yokohama, au Japon.

Les Belges, qui avait gagné la première série, ont finalement été repêchés samedi après avoir été disqualifiés dans un premier. La raison était le remplacement de Jonathan Sacoor, fatigué, par Dylan Borlée qui n'aurait pas été annoncé de manière règlementaire aux organisateurs. 

Finalement, l'organisation est revenue sur sa décision et a de nouveau inclus la Belgique dans les classements, à la 7e place des séries.

Explications
Le chef d'équipe de la Belgique Max De Vylder a expliqué ce qui s'est passé. "Il faut annoncer l'ordre de succession du relais à l'avance, via un formulaire. Ce formulaire est ensuite entré dans un système informatique et nous avions initialement transmis Jonathan Sacoor comme quatrième coureur. Avant la 'deadline', nous avons effectué un changement de manière correcte. Vous recevez en retour un formulaire signé. Mais apparemment, ce changement n'était pas parvenu aux personnes du service informatique." 

Présentation des coureurs
Dans le stade, lors de la présentation des coureurs, ce n'est pas Dylan Borlée mais Jonathan Sacoor qui a été annoncé. Aussi, lorsque Dylan Borlée a été le premier à franchir la ligne, le speaker a félicité Jonathan Sacoor. Max De Vylder l'a entendu, mais il n'y a pas fait attention. 

Douche froide
"Nous étions euphoriques, jusqu'à ce que nous voyions apparaître 'disqualifié' sur le tableau d'affichage. J'ai alors immédiatement sorti de mon sac à dos la preuve du changement et l'ai montrée aux officiels. Heureusement."

Épilogue heureux
Juste au moment où Dylan Borlée donnait une interview à la RTBF, Camille Laus est venue dire qu'ils étaient disqualifiés. Très déçue, l'équipe a plongé dans les catacombes du stade international de Yokohama pour demander des explications. Au bout de cinq minutes, la bonne nouvelle était annoncée. Ils étaient reclassés et donc autorisés à courir la finale dimanche.

Qualifiés pour les Mondiaux
Julien Watrin, Camille Laus, Liefde Schoemaker et Dylan Borlée ont remporté leur série 3:18.03. Ils ont devancé le Brésil (3:18.26), l'autre équipe qualifiée dans cette série. Assuré de terminer dans le Top 12, le relais mixte belge est aussi certain de disputer les championnats du monde de Doha (27 septembre-6 octobre) au Qatar. 

La Pologne a signé le meilleur temps (3:15.46) devant les Etats-Unis (3:16.01), l'Italie (3:16.12), le Canada (3:16.78), l'Allemagne (3:16.85) et le Kenya (3:16.90).