Plein écran
Emma Meesseman © Photo News

Les Belgian Cats s’inclinent face au Canada

La Belgique s'est inclinée 61-56 (mi-temps: 30-23) face au Canada jeudi soir à Ostende pour son premier match du tournoi de qualification olympique de basket féminin pour les JO de Tokyo cet été. Les Belgian Cats, menées rapidement de 16 unités et éreintées ensuite par une vaine course poursuite, n'ont pas pu revenir à hauteur des Canadiennes, justifiant leur statut de 4es au ranking mondial. Kia Nurse (19 pts) et Kayla Alexander (12 pts) ont été les meilleures réalisatrices côté canadien, pour 14 points à Emma Meesseman et 12 à Kim Mestdagh (7 rebonds) côté belge.

En n'inscrivant que 14 points en 19 minutes en première période, les Belgian Cats s'étaient mises en grosse difficulté face au Canada qui menait de 16 unités (30-14) à l'approche de la pause. Les Belges de Philip Mestdagh, paralysées par l'enjeu dans un Versluys Dôme bruyant, mais pas tout à fait comble (4.200 spectateurs), ont eu le bon goût de planter un 0-9 en une minute pour regagner la pause avec 7 unités de retard (30-23). Le coup était encore jouable, et le jeu encore bien perfectible côté belge avec un pourcentage à distance de moins de 30% (8/28 pour 13/32 côté canadien). La Belgique menait de peu aussi au rebond (20-18).

Le Canada avait cependant trouvé l'astuce pour bloquer les points forts des Belgian Cats. Et les Canadiennes prenaient surtout soin de recreuser l'écart dès la reprise avec un 6-0 (36-23). Les Belgian Cats rentraient pourtant petit à petit enfin dans la rencontre et allaient grignoter leur retard au fil des minutes. Par un 0-9 de nouveau (38-32 à la 25e). Et sur un panier sur le “buzzer” à 3 points de Jana Raman rapprochant les Belges à quatre unités seulement (46-42).

La course poursuite était éreintante pour les filles de Philip Mestdagh, d’autant que le Canada disposait de meilleures ressources sur le banc et repartait à +8 (50-42, 32e). Les minutes s'égrenaient et la 4e faute d'Emma Meesseman lui était sifflée à 6 minutes du terme. Revenues encore un peu une fois à l'arraché (51-46, 36e), les Belges commençaient à peiner physiquement. Philip Mestdagh faisait le pari de laisser Meesseman au jeu. Dealere puis Hanne Mestdagh, à 3 pts aussi, ramenaient à 58-56 à 90 secondes du terme. La dernière minute était haletante, mais la Belgique ne parviendra à revenir à hauteur de son adversaire. Ce fut juste, mais il reste deux rencontres samedi et dimanche.

Plus tôt dans soirée, le premier match avait vu la nette victoire du Japon sur la Suède 75 à 54.

Samedi, la Belgique doit affronter le Japon (18h05) alors que le Canada défiera la Suède (20h35). Dimanche, la dernière journée propose un duel entre les Belgian Cats et la Suède (15h00) et un dernier match entre le Japon et le Canada (18h05).

Les deux premiers du groupe sont qualifiés pour les JO de Tokyo, sauf si le Japon y figure, le 3e décroche alors aussi son ticket olympique.