Plein écran
Les Belgian Cats lors d’un précédent match de préparation face au Japon © BELGA

Les Belgian Cats s'offrent l'Espagne, championne d'Europe

La Belgique s'est imposée face à l'Espagne 65-61 (mi-temps: 28-29) pour son premier match du tournoi des Quatre Nations de basket féminin vendredi au Palais du Midi à Bruxelles en préparation pour le championnat d'Europe du 27 juin au 7 juillet en Serbie et en Lettonie.

Le trio Emma Meesseman (18 pts, 10 rebonds), Kim Mestdagh (13 pts, 4 assists) et Julie Allemand (7 pts, 3 assists) aura largement contribué à la victoire belge avec 10 points et 6 rebonds aussi pour Kyara Linskens.

Helen Nauwelaers et Hatty Nawezhy étaient les deux joueuses parmi les 14 à être mises sur le côté par Philip Mestdagh pour la soirée. Ann Wauters a joué à nouveau, 16 minutes. L'intérieure flandrienne a inscrit 2 points. 

Les rentrées d'Emma Meesseman, Kim Mestdagh et Julie Allemand auront été déjà d'un grand secours face aux championnes d'Europe et médaillées de bronze du dernier championnat du monde. Les Belgian Cats ont mené pratiquement toute la première mi-temps grâce notamment Meesseman (8 de ses 18 points en première période) qui finira avec un double-double (18 pts, 10 rebonds). 

L'avantage du noyau belge de bien se connaître a déjà permis de voir une belle cohésion au sein du groupe. L'écart maximum est ainsi passé à 60-48 à la 33e sous les accélérations notamment de Julie Allemand (7 points, 3 assists).

Malgré un retour de l'Espagne dans les dernières minutes, la Belgique s'impose de quatre points. Plus tôt dans la soirée, la Chine a battu le Canada 69 à 60. La Chine avait terminé 6e de la Coupe du monde à Tenerife en septembre dernier où la Belgique avait pris la 4e place. 

Le Canada avait fini 7e. Les Belgian Cats jouent face au Canada samedi (19h00) puis face aux Chinoises dimanche (17h00). Deux dernières rencontres sont programmées les 21 (21h30 à Wevelgem) et 22 juin (17h00 à Courtrai), à deux reprises contre l'Italie encore, avant le départ pour la Serbie le 24 juin. 

La Belgique figure dans le groupe D à l'Euro avec la Russie, la Biélorussie et la Serbie, pays organisateur. Une place parmi les six premiers offre un ticket pour les tournois de qualification olympique pour Tokyo 2020.

  1. Ott Tänak prend le pouvoir au rallye de Sardaigne, Thierry Neuville sixième

    Ott Tänak prend le pouvoir au rallye de Sardaigne, Thierry Neuville sixième

    L’Estonien Ott Tänak (Toyota Yaris) a pris la tête du Ralye de Sardaigne, huitième manche du championnat du monde des rallyes (WRC), lors de la troisième journée, samedi. Tänak a remporté les six spéciales du jour pour détrôner l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20 Coupe), désormais deuxième à 25.9 de l’Estonien. Le Finlandais Teemu Suninen (Ford Fiesta) est troisième à 42.9 de Tänak. Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupe) occupe la sixième position, à 2:32.4.