Photo News
Plein écran
© Photo News

Les Japonais entre colère et résignation sur la tenue des JO de Tokyo sans spectateurs

Les réactions des Japonais étaient mitigées vendredi après l'annonce de l'interdiction quasi-totale des spectateurs aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), des journaux avertissant qu'elle pourrait ne pas suffire pour stopper la progression du Covid-19.

  1. Nafissatou Thiam: “Ce sont peut-être mes derniers Jeux, je veux m’amuser comme à Rio”
    JO 2020

    Nafissatou Thiam: “Ce sont peut-être mes derniers Jeux, je veux m’amuser comme à Rio”

    Elle était devenue championne olympique à Rio en 2016 à la surprise générale. Nafi Thiam est depuis devenue la référence actuelle de l'heptathlon après ses titres aux Mondiaux de Londres (2017), à l'Euro de Berlin (2017) et son statut de troisième performeuse de l'histoire. La douce insouciance de la débutante a cédé la place au stress qui accompagne tous les favoris dans le sport de haut niveau.
  1. Les Cats veulent confirmer, les Red Lions répéter, l’athlé débuter: le programme de vendredi pour la Team Belgium

    Les Cats veulent confirmer, les Red Lions répéter, l’athlé débuter: le programme de vendredi pour la Team Belgium

    La tradition des Jeux Olympiques est respectée à Tokyo. La seconde semaine des compétitions coïncide avec le début des épreuves d’athlétisme, dont une nouvelle : le relais 4X400 mètres mixte. Dès vendredi à 13h00 (belges), les séries du ‘mixte’ seront d’ailleurs courues. Dylan Borlée, Camille Laus, Imke Vervaet et Kevin Borlée doivent terminer parmi les trois premières équipes de leur série ou signer un des deux autres meilleurs chronos. Les Cats retrouveront la Super Arena de Saitama dès le matin (03h00 belges) et se mesureront à Porto Rico. Une victoire de la Belgique l’assurerait d’une place en quarts de finale. Autre équipe belge engagée, celle des Red Lions. Invaincus dans le tournoi de hockey après leurs quatre premières sorties dans le groupe B, ils sont non seulement assurés de disputer les quarts de finale mais aussi de terminer premiers de leur poule. La natation belge, qui n’avait retenu que deux de ses athlètes en vue de Tokyo, sera présente dans la finale du 200 m brasse dames. Fanny Lecluyse a réussi à rejoindre le top 8 avec le 8e chrono des demi-finales dans sa course de prédilection.