Plein écran
© EPA

Les JO en danger à cause du coronavirus? “On ne veut pas alarmer le public”

Les organisateurs des Jeux Olympiques de Tokyo ont mis en place une unité spéciale pour coordonner avec les autorités de santé publique la manière de répondre à l'épidémie de coronavirus, qui sévit en Chine et touche d'autres pays d'Asie, dont le Japon. 

Toshiro Muto, directeur général du comité d'organisation, a annoncé jeudi la mise en place du Novel Coronavirus Countermeasures Task Force. Une première réunion a eu lieu mercredi. 

“Pas alarmer le public”

Mercredi, Muto s'est dit "extrêmement inquiet, dans le sens où l'avancée de l'épidémie pourrait tempérer l'intérêt et l'enthousiasme pour les Jeux." Un jour plus tard, il se montre plus optimiste. "Les Jeux olympiques se dérouleront comme prévu", a-t-il affirmé. "Il est important de rester objectif et serein. Nous ne voulons pas alarmer le public. L'infection reste encore limitée et il n'y a aucune crainte sur la bonne organisation des Jeux à ce stade.”

Les Jeux Olympiques se tiendront du 24 juillet au 9 août. Selon le dernier bilan, l'épidémie de pneumonie virale a tué plus de 560 personnes. Quarante-cinq cas ont été détectés au Japon, sans faire de victimes, dont vingt déclarés à bord d'un paquebot de croisière maintenu en quarantaine au large du pays.