Plein écran
© thinkstock

Les pétanqueurs soumis à l'éthylotest

VideoLa Fédération française de pétanque et de jeu provençal (FFPJP) entend renforcer la lutte contre l'alcoolisme en compétition pour améliorer la discipline, en raison de problèmes fréquents de comportement voire de violence, évoquent cette semaine les médias français, qui rappellent les visées olympiques de ce sport.

Dans sa version 2019, le règlement administratif et sportif de la fédération française stipule que "tout participant ou toute participante à une compétition ou manifestation sportive ayant reçu l'agrément de la Fédération devra se soumettre à un éventuel contrôle d'alcoolémie par les personnes habilitées, sachant que le taux maximal autorisé est de 0,50 gramme par litre de sang", le joueur ou la joueuse risquant l'exclusion de la compétition en cas de dépassement du taux.

Équipes tirées au sort
Médecins et membres élus de comités en possession d'un ordre de mission sont habilités à effectuer ces contrôles. La désignation des équipes contrôlées se fait par tirage au sort entre deux parties.

Les arbitres aussi
Dans une annexe, la FFPJP rapproche la décision de réglementer l'usage de l'alcool dans ses compétitions d'une volonté de renforcer l'image d'une pratique sportive saine, précise qu'un refus de se soumettre au contrôle vaudra exclusion définitive et mentionne que les contrôles d'alcoolémie sont aussi applicables aux arbitres.

La fin du pastis?
La mise en place de cette nouvelle règle est effective depuis moins d'un mois, indique La Dépêche du Midi, qui ajoute que la réforme empêche les clubs de vendre de l'alcool fort.

Tongs et marcel interdits
La quête de professionnalisation de la pétanque s'est aussi traduite par une règlementation des tenues vestimentaires des joueurs licenciés. La mise à jour pour la saison sportive 2019 impose ainsi une tenue "correcte", excluant les tenues excentriques ou non-appropriées, dont maillots de bain, déguisements, vêtements troués ou déchirés, cloutés ou pailletés. Savates ou tongs et débardeurs ou marcels sont explicitement interdits. Une irrégularité est susceptible d'entraîner la disqualification d'une équipe.

Plein écran
© FFPJP