Première victoire en Grand Chelem pour le jeune judoka belge.
Plein écran
Première victoire en Grand Chelem pour le jeune judoka belge. © Photo News

Matthias Casse en or à Paris

JudoSuccès de prestige pour Matthias Casse dans la Ville Lumière. Le judoka belge de 22 ans s’est en effet imposé dans la catégorie -81 kg au Grand Chelem de Judo de Paris. En finale, Mathias Casse a dominé l’Ouzbek Boltaboev pour s’offrir sa toute première médaille d’or en Grand Chelem. 

Matthias Casse, 22 ans, a remporté le prestigieux tournoi de judo de Paris, classé dans la plus haute catégorie (Grand Chelem) dimanche au Palais omnisports de Paris-Bercy. En finale de la catégorie des moins de 81 kg, le N.2 mondial et vice-champion du monde a battu Sharofiddin Boltaboev (IJF 18). La décision est tombée après 1:01 dans le golden score quand l’Ouzbek a écopé de sa 3e pénalité pour non combativité, synonyme d’élimination.

Au cours d’un combat très fermé, au cours duquel Boltaboev, tombeur en demi-finales du Japonais Sotaro Fujiwara (IJF 6) et surtout du numéro 1 mondial l’Israélien Sagi Muki, champion du monde en titre, en quarts, a attendu - en vain - le contre. Son attentisme lui a valu un premier shido (avertissement) après 1:51 de combat, puis un 2e après 3:31. Quand le 3e a été adressé aux deux judokas après 61 secondes dans la prolongation, la médaille d’or revenait automatiquement à Matthias Casse.

Casse, vainqueur du Masters en 2019, décroche sa 4e médaille en Grand Chelem, après l’argent à Abu Dhabi en 2018 et le bronze en 2019 à Bakou et Düsseldorf. Il n’avait jamais fait mieux qu’une 7e place à Paris. Casse avait débuté sa longue journée en dominant successivement le Russe Abas Azizov (IJF 64) par ippon, le Mongol Uuganbaatar Otgonbataar (IJF 23) par waza-ari et le Français Alpha Oumar Djalo (IJF 31) par ippon. En quarts de finale, il a sorti le Moldave Dorin Gotonoaga (IJF 49) par waza-ari et enfin le Portugais Anri Egutidze (IJF 16) par ippon en demi-finales.