Plein écran
© Photo News

Nafissatou Thiam bat deux fois le record de Belgique et gagne la longueur à Birmingham

Nafissatou Thiam a bondi à 6m86, nouveau record de Belgique, dans le concours du saut en longueur du Grand Prix de Birmingham, 11e des 14 manches de la Ligue de Diamant d’athlétisme, dimanche en Angleterre, remportant l’épreuve.

A la veille de son 25e anniversaire la Namuroise, reine actuelle de l’heptathlon, effectuait sa première apparition de la saison en Ligue de Diamant et n’était plus revenue en Angleterre depuis son titre mondial à Londres le 6 août 2017. Elle disputait également sa première compétition depuis sa blessure au coude survenue dans l’heptathlon de Talence fin juin.

L’athlète du RFCL Liégeois a battu son record de Belgique (6m67 le 23 juin à Talence) à deux reprises. Au 2e essai, elle a atterri à 6m74 (vent: -0,3 m/s) et au 3e à 6m86 (vent: +0,9 m/s). Elle avait commencé son concours par un marque de 6m44. Elle l’a poursuivi avec 6m66 au 4e, 6m52 au 5e, terminant par un saut non mesuré.

Mis en avant par les organisateurs, le duel qui opposait les deux meilleures athlètes d’épreuves multiples, a tourné à l’avantage de la championne olympique, du monde et d’Europe en titre. La Britannique Katarina Johnson-Thompson a pris la 3e place. La dauphine de Thiam à l’Euro de Berlin a réussi un meilleur saut à 6m85 à son dernier essai. Son record personnel se situe à 6m92, sa meilleure marque de l’année était jusque-là de 6m68. La deuxième place est revenue à la Serbe Ivana Spanovic avec un bond à 6m85 aussi à son troisième essai.

Plein écran
© AFP

La 9e performance mondiale de l’année

Les 6m86 de Thiam constituent la 9e performance mondiale de l’année et lui permettent de réaliser le minimum tant pour les Mondiaux 2019 de Doha (6m72) que pour les JO de Tokyo (6m82).

La meilleure performance de la saison, 7m16, a été réalisée par l’Allemande Malaika Mihambo le 4 août à Berlin. Le record du monde a été établi le 11 juin 1988 à Léningrad (Saint-Pétersbourg). Il se situe à 7m52 et appartient à la Russe Galina Chistyakova.

Les 2 et 3 octobre prochains à Doha, le titre mondial 2019 de l’heptathlon devrait se jouer entre Nafi et “KTJ” qui ont signé les deux meilleures performances mondiales de l’année. Tiam a réussi 6.819 points les 22 et 23 juin au Décastar de Talence et effacé les 6.813 points de Thompson-Johnson réalisés les 25 et 26 mai à l’Hypo-meeting de Götzis.

D’ici aux championnats du monde, Thiam participera au 100m haies aux Championnats de Belgique (31 août/1er septembre à Bruxelles) et le concours du saut en hauteur au Mémorial Van Damme (6 septembre à Bruxelles).

Plein écran
© AFP

“Une concurrence élevée me motive”

“Près de vingt centimètres de mieux que mon record personnel, c’est beaucoup”, a d’abord dit Thiam à l’organisation. “Les autres sauts ont été bons aussi, cela promet pour l’heptathlon. Le plateau présent ici était très relevé et je n’avais pas envie d’être ridicule. Cette concurrence me motive, j’aime la compétition et je pense que c’est la meilleure manière pour moi de signer de bonnes performances.”

Nafi Thiam a également pu profiter de l’ambiance présente à l’Alexander Stadium de Birmingham, elle qui disputait pour la première fois une épreuve de ce niveau à la longueur. “Depuis les Mondiaux de Londres, je savais que les Britanniques étaient des amateurs d’athlétisme et cela semble être toujours le cas. Ils encouragent tout le monde.” La Belge de 24 ans a également réagi sur Instagram après sa compétition. “Nouveau record personnel, je suis super contente, j’ai fait des bonnes séries. C’est top!”