Plein écran
© Photo News

Neuville malchanceux au Rallye d'Allemagne

Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 Coupé) ne remporteront pas le rallye Allemagne 2019. Même un podium ne semble pas réaliste après leur crevaison samedi au début de l'étape spéciale 13 de 41,170 kilomètres du Panzerplatte. Un changement de roue leur a fait perdre un peu moins d'une minute et demie, les renvoyant de la 2e à la 7e place au général.

Plein écran
© Photo News

"Peu de temps après le départ, j'ai senti qu'on avait crevé. Je me suis arrêté immédiatement pour remplacer la roue", a raconté Neuville. "Finalement, nous avons atteint la ligne d'arrivée avec plus d'une minute de retard (1:26.8., ndlr). On va maintenant continuer à rouler et voir où cela nous mènera. On ne peut plus espérer grand-chose, à part rejoindre nos deux coéquipiers (l'Espagnol Dani Sordo et le Norvégien Andreas Mikkelsen, 5e et 6e, ndlr). On n'a plus besoin de prendre des risques. On va rouler vite et un peu travailler les réglages. Cette étape de Baumholder est une loterie et je n'avais pas le bon billet. Tout le monde en parle à l'approche du rallye. C'est malheureusement, tombé sur nous. On va tout de même chercher la cause d'une crevaison aussi rapide après le départ. On refait ces deux étapes ce soir, et beaucoup de choses peuvent donc encore arriver."

Pour le team manager Andrea Adamo le rallye n'est d'ailleurs pas fini. 

"Thierry a changé son pneu en un temps record mais il a perdu 1:26.8. C'est une équipe professionnelle et nous savons que les pros sont si bons qu'ils peuvent tout gérer. Je suis particulièrement impressionné par leur performance globale depuis le début de la saison. Ils nous montrent à quel point ils sont bons, et à quel point nous devons être heureux de travailler avec eux."

Hyundai en tête des constructeurs

Hyundai Motorsport est actuellement en tête du Championnat des Constructeurs, mais avec trois Toyota actuellement aux premières places en Allemagne, cela pourrait changer. 

"Si je ne me trompe pas, le championnat se termine en Australie", coupe Adamo. "La fin du championnat est importante, pas ce qui se passe en ce moment. Nous sommes toujours en tête du championnat. Je n'ai pas à soigner une blessure si nous ne sommes pas blessés. Je vois souvent des gens regretter de ne pas avoir poussé à fond parce que quelque chose peut toujours arriver en fin de course. Nous avons trois voitures et trois équipes très compétitives. Leur mission est de pousser."

Avec les deux étapes encore au programme ce samedi et les quatre spéciales de dimanche, les concurrents ont encore 130 kilomètres chronométrés à couvrir.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
Thierry neuville AUTOMOBILE : WRC Rallye d Allemagne - 23/08/2019 © PanoramiC ! only BELGIUM ! © Photo News
Plein écran
© EPA