Plein écran
© afp

Nikiforov rejoint la fédération flamande de judo

Toma Nikoforov (-100kg) a décidé de quitter l'association francophone de judo (FFBJ) pour rejoindre l'aile flamande de la fédération de judo (VJF), a confirmé le judoka à la DH-les Sports et à différents médias francophones dimanche.

L'éviction de son entraîneur Damiano Martinuzzi de la fédération francophone il y a deux mois et la remise du Judogi d'Or il y a deux jours à Sami Chouchi ont été deux éléments qui ont sans doute influencé la décision du judoka bruxellois, employé par le ministère de la Défense.

Toma Nikiforov a expliqué que c'était "une décision personnelle" et qu'il ne regrettait pas du tout d'avoir travaillé avec la fédération francophone. Il a connu une année difficile avec une grave blessure au genou droit au GP de Budapest le 12 août dernier. Opéré des ligaments croisés il avait dû faire l'impasse sur les championnats du monde à Bakou. Il souhaite "simplement" pouvoir travailler sereinement avec la fédération néerlandophone.

Toma Nikiforov, 13e mondial dans sa catégorie, va reprendre sa saison par un stage à Mittersill, en Autriche, du 6 au 13 janvier. Il espère pouvoir revenir à la compétition pour le Grand Chelem de Dusseldorf du 23 au 25 février et se reconcentrer sur une année importante dans l'optique des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Un autre judoka francophone, Joachim Bottiau, avait aussi décidé de rejoindre le giron de l'aile flamande de la fédération de judo.