Plein écran
Photo d'illustration. © AFP

Nouveau virus: des qualifications olympiques programmées en Chine délocalisées

Des matches de qualification au tournoi féminin de football des JO de Tokyo 2020, initialement programmés en février à Wuhan en Chine, ont été délocalisés dans l'est du pays, a annoncé mercredi la Confédération asiatique de football (AFC). Cette décision a été prise car Wuhan se situe au centre de l'épidémie du nouveau coronavirus qui a fait neuf morts et contaminé des centaines de personnes en Chine. 

Le virus, qui se transmet par les voies respiratoires, s'est propagé et a été diagnostiqué hors de Chine, au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande, à Taïwan et aux États-Unis.

Les équipes de Chine, de Taïwan, de Thaïlande et d'Australie, qui devaient jouer à Wuhan du 3 au 9 février, joueront aux mêmes dates à Nankin, sur proposition de la Fédération chinoise de football, précise l'AFC dans un communiqué.

Un tournoi de qualification de boxe pour les mêmes JO de Tokyo 2020, prévu en février également à Wuhan devrait aussi été déplacé, selon l'agence de presse japonaise Kyodo.