"Seum Park", "Golden Tich Arena": le nouveau nom du stade Roi Baudouin suscite moqueries et critiques

VideoTuée dans l'oeuf, la nouvelle grande enceinte nationale ne verra pas le jour. Le plan B est lui sur les rails, le souhait d'une rénovation du stade Roi Baudouin a été annoncé mardi par l'Union belge et Golazo, la société organisatrice du Mémorial Van Damme. Si l'alternative trouvée est plutôt saluée, le nom attribué "Golden Generation Arena" fait débat.

Un projet estimé entre 150 et 200 millions d'euros, 40.000 places et un nom controversé. La Golden Generation Arena pourrait être inaugurée en 2022 et s'ériger comme la nouvelle icône du sport de haut niveau en Belgique, c'est en tout cas le voeu formulé par l'Union belge et Golazo.

Minutieusement préparée, l'annonce officielle n'a pourtant pas fait l'unanimité. Plusieurs critiques ont rapidement fusé, en cause notamment l'appellation de la nouvelle enceinte. Et la justification avancée  par Peter Bossaert, CEO de l'Union belge, n'a pas eu le don de convaincre les sceptiques et autres détracteurs. 

"Nous vivons un moment unique dans l'histoire de notre sport (NDLR: référence à la place de N.1 mondiale de la Belgique au ranking FIFA et aux exploits de Nafissatou Thiam, notamment). Cette génération unique mérite un temple sportif moderne: la Golden Generation Arena".

"Pourquoi pas la Golden Tich Arena, comme dirait l'agent Verhaegen", s'interroge Vincent Legraive, journaliste de RTL dans sa chronique matinale. "Le stade de la génération dorée... Ouais... Sauf qu'en 2022, Hazard et De Bruyne auront 31 ans, Witsel 33", précise-t-il avant d'évoquer tous les Diables qui auront probablement raccroché d'ici là. "Alderweireld, Vertonghen, Kompany, Vermaelen, Dembélé..." 

"Les frères Borlée auront également arrêté", poursuit le journaliste. "Et la génération dorée des Red Lions ne tiendra plus son stick (...) Il va falloir revoir le nom à l'avenir (...) Cela ne me plaît pas du tout."

"Ridicule et prétentieux"

Un avis qui rejoint celui de plusieurs internautes belges et... français. Certains esprits voisins et taquins n'ont pas manqué de se moquer du nom proposé. "La Belgique donne le bâton pour se faire chambrer", estime RMC qui a ouvert la porte à tous les "remakes". Plusieurs partisans de la chaîne française ont donné libre cours à leur imagination.  

"Seum park", "Presque champion du monde stadium", "Umtiti stadium" ou encore " La Possession de balle Arena", ont rapidement fleuri au sein d'une longue liste de commentaires souvent amusés, parfois dépités. "Je suis Belge et ce nom est ridicule et prétentieux."

  1. Neuville célèbre son titre de vice-champion du monde et le titre constructeur de Hyundai

    Neuville célèbre son titre de vi­ce-champion du monde et le titre construc­teur de Hyundai

    L'annulation du Rallye d'Australie - en raison des incendies frappant la Nouvelle Galles du Sud dans le sud du pays - a figé les positions du championnats du monde WRC. Thierry Neuville, pour la cinquième fois, est vice-champion du monde. Le pilote germanophone et son co-pilote, Nicolas Gilsoul, ont célébré mardi aussi le premier titre des constructeurs de leur employeur, Hyundai que les deux hommes ont rejoint en 2014.