Plein écran
© BELGA

Succès précieux contre le Japon, les Belgian Cats se rapprochent des JO

La Belgique s'est imposée 92 à 84 (mi-temps: 40-34) face au Japon dans une rencontre à rebondissements pour son deuxième match du tournoi de qualification olympique de basket féminin au Versluys Dôme d'Ostende, samedi. Battues jeudi par le Canada (61-56), les Belgian Cats se sont libérées après un premier quart-temps difficile (13-22) pour conquérir une importante victoire sur le chemin des JO de Tokyo. Tout se jouera dimanche contre la Suède.

Encore impressionnées en début de rencontre face à des Japonaises, 4es au ranking mondial, bien décidées à venir conquérir une seconde victoire dans ce tournoi, les Belgian Cats, menées de 9 unités après le premier quart (13-22), se sont ensuite données de l'air. 

Sous l'impulsion de Julie Allemand (6 de ses 7 assists en première période), puis avec l'entrée au jeu de Jana Raman (16 pts, 6 rebds, 4 assists), les Belges ont planté un 13-2 en trois minutes qui allait résolument lancer leur tournoi. Hormis les dangereux essais à trois points japonais, la défense belge tenait le coup, point de départ du jeu de contre-attaques. L'entente Jana Raman-Emma Meesseman (19 pts cumulés avant la pause) allait permettre aux Belges de prendre 8 points d'avance. 

Plein écran
© BELGA

Reprise idéale

Une grosse bouffée d'oxygène pour les troupes de Philip Mestdgah, pétrifiées par l'enjeu deux jours plus tôt contre le Canada (56-61). Au repos, la Belgique passait devant grâce à un 27-12 dans le 2e quart.
La reprise était idéale avec Kyrara Linskens, Emma Meesseman et les deux premiers paniers (à 3 pts) de Kim Mestdagh (50-37, 22e). Julie Allemand rajoutait sa bombe pour faire 55-40 (24e). Avec 15 unités de bonus, la Belgique était lancée.Emma Meesseman, en tenue de soirée (23 pts, 7 rebonds, 5 assists), faisait en sorte de maintenir son équipe à +15 à la demi-heure (68-53).


La dernière ligne droite voyait la Belgique mener de 17 unités, l'écart maximum, mais les Japonaises grignotaient à trois points (17 sur tout le match, dont 9 dans le dernier quart). Ce fut 82-73 avec encore 2 minutes 30 à jouer. Julie Allemand (16 pts, 7 assists) stoppait l'hémorragie, mais le Japon continuait son insolente réussite pour se rapprocher à 85-84 à 90 secondes du terme. Deux lancers et un contre de Julie Allemand et un panier d'Emma Meesseman rassurait les Belges dans le money-time.

Dimanche, la dernière journée propose un duel entre les Belgian Cats et la Suède (15h00) et un dernier match entre le Japon et le Canada (18h05).Les deux premiers du groupe sont qualifiés pour les JO de Tokyo, sauf si le Japon y figure, le 3e décroche alors aussi son ticket olympique.

Plein écran
© BELGA