Plein écran
© belga

Un conflit ouvert entre les athlètes belges et la fédération

L'annonce de la sélection pour l'Euro d'athlétisme en salle de Glasgow (1er-3 mars), prévue jeudi, a été annulée en raison d'un conflit entre les athlètes et la fédération belge (LRBA) portant sur le nouveau code de conduite, a annoncé la LRBA. La sélection définitive sera annoncée lundi.

La "convention concernant la réglementation pour les vêtements et la renonciation aux droits à l'image dans le cadre d'une sélection par la Ligue Royale Belge d'Athlétisme" demande aux athlètes "d'exposer au maximum l'équipement national officiel", sans le combiner avec des sponsors personnels, mais aussi de rétrocéder leurs droits à l'image.

Selon différents médias, des amendes allant jusqu'à 20.000 euros sont prévues en cas de non-respect de cette convention. Pour être sélectionnés à l'Euro, les athlètes devaient renvoyer cette convention signée avant 10h jeudi. Une partie importante des athlètes a refusé de la signer.

Jeudi midi, la Fédération a annoncé l'annulation de la rencontre entre les athlètes et la presse prévue dans l'après-midi. "Dans ce contexte et afin d'apaiser la situation, la LRBA ne communiquera plus sur ce sujet avant le lundi 25 février à 18h00, moment où sera annoncée la sélection définitive", a-t-elle précisé.

Cette demande a en fait été faite suite au petit incident qui avait émaillé l'heptathlon de Nafissatou Thiam l'an dernier. L'athlète belge avait choisi des tenues des championnats du monde 2017 pour concourir à Berlin. Tenue sur lesquelles ne figurait pas le nouveau sponsor principal de la délégation belge. Le sponsor s'en était offusqué et Nafissatou Thiam avait été obligée d'utiliser les nouvelles tenues.

  1. Kawhi Leonard emmène Toronto à une victoire de la finale NBA

    Kawhi Leonard emmène Toronto à une victoire de la finale NBA

    Mené deux victoires à zéro, l'équipe de Toronto a aligné une 3e victoire consécutive et n'a plus besoin que d'un succès dans les deux dernières rencontres pour se qualifier pour la première finale NBA de son histoire. Jeudi, les Raptors ont pris l'avantage trois victoires à deux en venant s'imposer dans la salle de Milwaukee 99-105. Toronto peut se qualifier dès samedi à domicile et rejoindre Golden State, vainqueur de la Conférence Ouest, qui jouera sa 5e finale consécutive avec l'ambition de décrocher un 4e titre dont un 3e consécutif.