Plein écran
Eli Reimer © afp

Un jeune trisomique établit un "record" sur l'Everest

Un Américain de 15 ans est devenu le premier adolescent atteint de trisomie 21 à atteindre le camp de base de l'Everest, au Népal, a annoncé mercredi son père, une démarche qui vise à faire évoluer le regard et les idées reçues à l'égard du handicap.

Eli Reimer, originaire de l'Oregon, a atteint ce camp himalayen situé à 5.364 m d'altitude à la mi-mars après dix jours d'ascension.

"Ce trek visait en partie à faire participer au moins un trekker handicapé et, à travers cette démarche, à souligner les capacités des personnes souffrant d'un handicap", a expliqué son père, Justin, qui faisait partie de l'expédition.

Le trek visait aussi à collecter des fonds pour la fondation Elisha, créée par les parents d'Eli, qui travaille avec des handicapés et leurs familles.

Un Britannique de 35 ans atteint de trisomie 21 avait réussi le même exploit.

La trisomie 21, également appelée syndrome de Down, est la cause la plus fréquente des anomalies chromosomiques et la principale cause génétique de déficit mental.

Les conséquences habituelles sont "une déficience intellectuelle variable, souvent légère" accompagnée de particularités morphologiques et d'un risque de complications diverses (malformations cardiaques et digestives, cataracte congénitale, petite taille, épilepsies, leucémies, déficits sensoriels...).

"Il est une sorte de super star dans son école maintenant", a dit son père, précisant qu'Eli suivait des cours alternant "des leçons pratiques sur la vie" et des cours traditionnels.

Interrogé pour savoir ce qu'il raconterait à ses camarades lorsqu'il retournerait à l'école cette semaine, Eli a répondu: "J'ai aimé le camp de base et être avec mes nouveaux amis de l'équipe de trek".

Il s'agit cette année du 60e anniversaire de la première ascension de l'Everest. Le 29 mai 1953, Hillary et Sherpa Tenzing Norgay avaient atteint pour la première fois de l'histoire le sommet de la montagne la plus haute du monde.

Tom Whittaker, un alpiniste britannique, était devenu la première personne atteinte d'un handicap à parvenir jusqu'au sommet en 1998. Il avait été amputé d'un pied vingt ans plus tôt après un accident de voiture.