Plein écran
© afp

Un peu plus dans la légende, Tiger Woods remporte son 15e Grand Chelem

Tiger Woods a remporté le Masters de golf, premier tournoi du Grand Chelem de l'année, au terme du 4e et dernier tour disputé dimanche à Augusta. L'Américain, 43 ans, met fin à une disette de onze ans depuis son sacre à l'US Open 2008 et décroche son 15e titre du Grand Chelem. En s'imposant en Géorgie, Woods a sûrement signé un des retours les plus remarquables de l'histoire du sport.

Le 'Tigre', qu'on donnait perdu pour la pratique du golf après avoir subi quatre opérations au dos entre 2014 et 2017, a célébré cette victoire en laissant éclater sa joie, exultant toutes ses années de frustration. Après ses succès en 1997, 2001, 2002 et 2005 à Augusta, Woods va donc revêtir pour la cinquième fois la 'green jacket', réservée au vainqueur du tournoi.

Woods n'est plus qu'à trois victoires en Grand Chelem de Jack Nicklaus (18), figure légendaire des greens. Plus jeune vainqueur du Masters en 1997 alors qu'il n'avait que 21 ans et 3 mois, Woods compte désormais 81 victoires sur le circuit PGA, soit une longueur derrière le record détenu par l'Américain Sam Snead.

Dimanche, l'Américain a rendu une carte de 70 coups, deux sous le par après six birdies et quatre bogeys, pour ponctuer son tournoi en 275 coups. Il devance d'une petite longueur un trio formé par ses compatriotes Dustin Johnson, Xander Schauffele et Brooks Koepka, vainqueur de deux des trois derniers tournois du Grand Chelem.