Plein écran
© belga

Vendée Globe: Gabart s'éloigne de Le Cléac'h

François Gabart était toujours en tête du Vendée Globe mardi soir dans l'Atlantique sud, au 59e jour de course, devant Armel Le Cléac'h, distancé d'une centaine de milles, et Jean-Pierre Dick.

La remontée de l'Atlantique sud s'avère laborieuse pour les premiers bateaux, confrontés à des vents mollissants et contraires.

Le Cléac'h (Banque Populaire) a un peu souffert de son décalage dans l'ouest avec sur sa route, plus de près, plus de virements de bord et moins de vent. Mardi matin, il ne progressait qu'à 4,8 noeuds, trois fois moins vite que Gabart (Macif). Du coup, leur écart s'est creusé et n'a jamais été aussi important. Il atteignait 100,2 milles (environ 190 km) à 20h00 heure française.

Le Français Jean Le Cam (SynerCiel) est devenu mardi matin le 5e concurrent à passer le cap Horn et à abandonner le Pacifique pour l'Atlantique.

Le Suisse Bernard Stamm s'achemine pour sa part vers une disqualification inévitable. Son équipe a en effet indiqué qu'elle tentait de le faire ravitailler en gazole mercredi ou jeudi aux environs du Horn.

Depuis sa collision avec un OFNI dans la nuit de samedi à dimanche, Stamm n'a plus d'hydrogénérateurs et ne peut plus "fabriquer" l'électricité nécessaire notamment à son pilote automatique et ses instruments de navigation. Le gazole lui permettra de faire tourner son moteur pour recharger ses batteries.

Classement à 20h00 française:

1. François Gabart (Fra/Macif) à 5.218,4 milles de l'arrivée

2. Armel Le Cléac'h (Fra/Banque Populaire) à 100,2 milles du premier

3. Jean-Pierre Dick (Fra/Virbac-Paprec 3) à 457,9

4. Alex Thomson (G-B/Hugo Boss) à 630,2

5. Jean Le Cam (Fra/SynerCiel) à 1.670,4

6. Mike Golding (G-B/Gamesa) à 1.895,6

7. Dominique Wavre (Sui/Mirabaud) à 1.985,6

8. Bernard Stamm (Sui/Cheminées Poujoulat) à 2.028,2

9. Arnaud Boissières (Fra/Akena Vérandas) à 2.228,8

10. Javier Sanso (Esp/Acciona) à 2.241,3

...

 

 

  1. Plusieurs villes ou pays pourront présenter une candidature commune aux JO à l'avenir

    Plusieurs villes ou pays pourront présenter une candidatu­re commune aux JO à l'avenir

    Le Comité international olympique (CIO) a adopté mercredi à Lausanne une série de réformes dans la procédure de candidature pour les Jeux olympiques en vue de sélectionner en amont les possibles candidatures. Parmi elles, la tenue systématique d'une référendum dans les villes intéressées, quand la législation le permet, et la possibilité de présenter la candidature de plusieurs villes, régions ou pays non plus une seule ville.
  2. Un transfert de rêve pour le Red Lion Tanguy Cosyns

    Un transfert de rêve pour le Red Lion Tanguy Cosyns

    L'attaquant des Red Lions Tanguy Cosyns s'est engagé avec le club de hockey d'Amsterdam H&BC pour la saison 2019-2020. Le Bruxellois de 27 ans quitte ainsi l'équipe néerlandaise d'HGC, 3e du dernier championnat de Hoofdklasse pour le club amstellodamois, "qui veut entamer un nouveau cycle après la 4e place de cette saison", a indiqué l'international belge mardi après avoir signé le transfert de ses "rêves". Un contrat d'un an, avec une saison de plus en option.
  3. Les Brussels Urban Youth Games, un projet plein d’espoir pour redorer le blason de Molenbeek
    Play

    Les Brussels Urban Youth Games, un projet plein d’espoir pour redorer le blason de Molenbeek

    La commune de Molenbeek a donné lundi, sous un soleil de plomb, le coup d’envoi de la première édition des Brussels Urban Youth Games. Initié par Jacques Borlée, le coach des Belgian Tornados, l’évènement se déroule ces 24 et 25 juin sur différents sites et rassemble plus de 1.500 jeunes bruxellois. L’objectif? Donner un nouvel espoir à cette jeunesse et promouvoir les valeurs véhiculées par le sport, mais aussi restaurer l’image dégradée de la commune sur la scène internationale. Un projet ambitieux mais semé d’obstacles. “Le chemin est encore long”, nous confie l’initiateur du projet.