Image d'illustration
Plein écran
Image d'illustration © AFP

Vers une reprise du sport professionnel américain cet été à huis clos

Le sport professionnel américain reçoit de plus en plus de signaux de la part des responsables politiques qui lui indiquent que les compétitions professionnelles pourront reprendre cet été. Les gouverneurs de Californie, de New York et du Texas ont fait allusion à un redémarrage des compétitions de haut niveau cet été à huis clos. La crise du coronavirus paralyse le sport depuis la mi-mars. 

"L'État de New York est prêt et disposé à travailler avec les grands clubs sportifs lorsqu'ils seront intéressés à jouer des matchs sans public", a écrit le gouverneur Andrew Cuomo sur Twitter. "Si nos équipes professionnelles parviennent à organiser cela en toute sécurité, nous sommes prêts à les soutenir.”

"Le hockey, le basketball, le baseball, le football (américain) - peu importe qui peut rouvrir - nous sommes un partenaire prêt, désireux et capable", a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse quotidienne. "Je pense que c'est dans l'intérêt de tous les citoyens et de l'État de New York".

Le gouverneur de Californie Gavin Newson a déclaré, selon le journal Washington Post, que le sport professionnel pourrait commencer à "avancer dans la première semaine de juin environ sans spectateurs et avec des conditions modifiées et très restrictives" si le nombre de cas de coronavirus et d'hospitalisations dans l'État continuait à diminuer.

Son homologue texan Greg Abbot a mentionné le 31 mai comme date après laquelle les championnats de haut niveau pourront reprendre sans public. Les gouverneurs de Floride et d'Arizona avaient précédemment annoncé que leurs États étaient ouverts à la reprise du sport professionnel et dès lors prêts à accueillir les camps d'entraînements de toutes les équipes qui le souhaitaient et qui ne pourraient le faire dans leur propre État. 

  1. Michael Jordan et Lewis Hamilton s’engagent eux aussi contre le racisme

    Michael Jordan et Lewis Hamilton s’engagent eux aussi contre le racisme

    L'ancienne superstar américaine du basket Michael Jordan et le sextuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton se sont joints dimanche aux sportifs qui, à travers le monde, ont déploré la mort d'un homme noir lors de son interpellation aux États-Unis qui a entraîné des dizaines de manifestations dégénérant parfois en émeutes. Le pilote britannique a lui dénoncé le silence des "plus grandes stars" de la F1 "dominée par les blancs".