Vincent Vanasch pose avec son nouveau maillot.
Plein écran
Vincent Vanasch pose avec son nouveau maillot. © Twitter

Vincent Vanasch quitte le Waterloo Ducks: “Besoin de nouveaux défis”

Vincent Vanasch, le gardien des Red Lions, va quitter le Waterloo Ducks au terme de la saison pour Rot-Weiss Cologne, en Allemagne.

Le message posté lundi en début de soirée par Vincent Vanasch, dernier rempart des Red Lions, évoquant son départ en fin de saison de son club actuel du Waterloo Ducks pour le club allemand du Rot-Weiss Cologne en a surpris plus d’un. Premier transfert annoncé de l’année dans le monde du hockey belge, la décision du double meilleur gardien mondial, toujours en lice pour un triplé inédit, est surtout motivée par son souci de vouloir sortir de sa zone de confort en vue de la prochaine olympiade.

“Je ne l’ai jamais caché, je souhaite poursuivre ma carrière en équipe nationale après Tokyo”, a ainsi confié le Bruxellois de 32 ans. “Avec cette nouvelle olympiade qui débutera en septembre, j’ai besoin de relever de nouveaux défis et le projet, les ambitions et la culture du Rot-Weiss Cologne m’ont séduit”, a expliqué Vanasch qui a paraphé ce week-end un contrat de quatre ans avec le club allemand. “Quatre années, mais j’ai la possibilité de pouvoir renoncer à l’accord et rentrer en Belgique à l’entame de chaque saison. Trop d’évènements, familiaux ou sportifs, peuvent intervenir que pour s’engager de manière ferme sur une si longue période.”

Alors que la plupart des transferts en hockey se discute entre les mois d’avril et juin, ‘The Wall’ s’est montré à nouveau très fort ‘sur la balle’ en annonçant son passage quasi au premier jour de l’an. “Il n’est pas facile de remplacer un gardien et je ne voulais pas mettre mon club du Waterloo Ducks dans l’embarras en les prévenant tard dans l’année. Je voulais aussi éviter que de mauvaises rumeurs circulent. Maintenant que l’annonce est faite je vais pouvoir me concentrer à 100% sur la Pro League qui débute bientôt et surtout sur la préparation pour les prochains JO”, a encore précisé le dernier rempart des champions du monde et d’Europe en titre, déjà habitué précédemment aux navettes à l’étranger après avoir défendu les filets du club néerlandais d’Oranje-Zwart (2014-2016). “A Cologne, je calquerai mes programmes d’entraînement comme les autres Red Lions qui évoluent aux Pays-Bas. A savoir un début de semaine avec l’équipe nationale avant de rejoindre mon club en fin de semaine pour les entraînements et matchs. Et puis Cologne n’est pas très loin: 1h55 de route depuis mon domicile”, a-t-il calculé.

Triple champion de Belgique avec les Ducks, double champion des Pays-Bas, médaillé d’argent aux JO de Rio, champion du monde et d’Europe en titre, le palmarès de Vincent Vanasch note également deux titres en Euro Hockey League (EHL), la principale compétition de clubs du hockey, en 2015 avec Oranje-Zwart et cette saison avec le Watducks. “Un tout gros challenge serait de soulever le trophée cette fois avec le Rot-Weiss pour devenir le premier joueur à remporter l’EHL avec trois clubs de trois pays différents. Ce qui serait unique, je crois.” 

Plein écran
© BELGA