Roger Goodell avait déjà été critiqué pour sa gestion du mouvement de contestation lancé par l'ancienne star des San Francisco 49ers Colin Kaepernick (au centre), le premier à avoir posé son genou à terre pendant l'hymne national en 2016 pour protester contre les violences policières faites aux Noirs.
Plein écran
Roger Goodell avait déjà été critiqué pour sa gestion du mouvement de contestation lancé par l'ancienne star des San Francisco 49ers Colin Kaepernick (au centre), le premier à avoir posé son genou à terre pendant l'hymne national en 2016 pour protester contre les violences policières faites aux Noirs. © EPA

Violences policières: le mea-culpa tardif de la NFL

Le patron de la ligue professionnelle de football américain, Roger Goodell, s'est excusé vendredi de ne pas avoir écouté plus tôt les joueurs demandant à l'instance de condamner le racisme et de soutenir les protestations, après la mort de George Floyd.