Plein écran
Un nouveau boîtier avec miroir pour ces condensés de pigments © Sisley

TEST BEAUTÉ: les ombres à paupières phyto-ombres Sisley

Maquillage, crèmes, soins pour les cheveux... : les rédactrices de 7sur7 testent pour vous de nouveaux produits de beauté et vous donnent un avis 100% objectif.

Au banc d’essai: les fards à paupières phyto-ombres de Sisley

Testés par: Annabel, 37 ans

LE PRODUIT

Déclinées en 20 teintes éclatantes et quatre familles de couleurs (nude-smoky-arty-glow), les ombres à paupières phyto-ombres de Sisley sont gorgées de nacres “Light Reflect” et condensées dans de petits boitiers noirs et compacts avec un petit miroir. Au-delà des teintes et pigments riches, c’est la formule sur laquelle Sisley mise: un duo d’huiles naturelles (graines de Camélia et de Cynorrhodon), extrait de thé vert, lys blanc et huile de graines de camélia.

Plein écran
Phyto-ombres de Sisley: 20 teintes et 4 familles de couleurs © Sisley

LA PROMESSE DE LA MARQUE

Niveau effet: un fini mat, satiné, métallique, glowy ou pailleté, des ombres superposables, pour un maquillage “sur mesure qui capte la lumière et électrise le regard”. Niveau texture: des ombres “veloutées, glissantes, aériennes”. Niveau sensation: douceur et confort sans dessécher la peau et en respectant la délicatesse de la paupière.

POUR QUI?

Pour toutes, des fans du maquillage naturel aux amatrices de make up statement.

LES +

- les pigments iridescents

- l’application super facile, tout en douceur

- l’élégance des teintes

- la tenue parfaite, sans se loger dans les plis et les ridules

- le boîtier noir et chic

LES -

- le prix

- la mauvaise cote sur les applications sur la composition des cosmétiques (moins de 6/10)

NOTRE AVIS

J’ai d’abord été ravie de découvrir que Sisley avait changé ses boîtiers pour les remplacer par des écrins plus arrondis et agréables pour la prise en main et munis d'un petit miroir d’appoint: certes un détail, mais toujours un plus. À l'intérieur, c’est le sans-faute à mes yeux: j’ai été séduite par la plupart des teintes testées, j’en ai même trouvé une, “sparkling topaze n°14” (un châtaigne nacré qui met vraiment les yeux bleus en valeur) qui ne me quitte plus depuis. Cette ombre m’a même réconciliée avec le plaisir de se maquiller les paupières, une étape de maquillage que j’avais mise de côté depuis quelque temps, soucieuse d’observer un make-up le plus naturel possible. 

L’application est extrêmement agréable, le produit facile à travailler et estomper - toujours au doigt de mon côté depuis une leçon avec un make-up artist il y a 15 ans. J’ai également pris plaisir à tester les ombres, avec succès, sur mon entourage et des paupières plus “fatiguées” par le temps. Résultat: pas de ridules marquées, le fard reste en place. Le “metallic khaki n°25" sublime les yeux marrons et le “silky rose n°12” adoucit et illumine le regard.

Je conseille par contre de bien réfléchir à son achat: le prix conseillé par Sisley, 39 euros (un peu moins cher chez Paris XL), fait de cette ombre un véritable investissement que peu peuvent se permettre. Il convient donc d’aller d’abord tester en parfumerie le fard qui vous va le mieux pour rentabiliser au maximum la dépense et de choisir un ton que vous utiliserez très régulièrement. Je suis par contre d’avis qu'il vaut mieux un seul très bon produit qu'on utilise jusqu’au bout plutôt qu’une foule de cosmétiques bon marché qui restent 10 ans dans un tiroir, ce qui est souvent le cas des ombres à paupières d’ailleurs. J’envisage même d’offrir l’un de ces fards comme joli cadeau de Noël, mais uniquement à des adeptes du “less is more”.

Plein écran
Le fard "Sparkling Topaze" est mon chouchou © Sisley