Plein écran
© getty

Une étude démontre l’implication du stress dans l’apparition prématurée des cheveux blancs

Depuis longtemps, les chercheurs présument l’existence d’un lien important entre le stress et l’apparition prématurée de cheveux blancs. L’affaire est aujourd’hui prouvée. Une étude, menée par des scientifiques des universités d’Harvard et de Sao Paulo, et publiée dans la revue Nature le 22 janvier, démontre qu’un stress important peut causer la disparition des mélanocytes responsables de la pigmentation des cheveux.