Coronavi­rus en Belgique

  1. Les jours de la mère de famille poignardée par son ex-époux à Dison sont toujours en danger
    Play
    mise à jour

    Les jours de la mère de famille poignardée par son ex-époux à Dison sont toujours en danger

    L’état de santé de la mère de famille, poignardée jeudi après-midi par son ex-mari à Andrimont, sur le territoire de la commune de Dison, s’est considérablement détérioré durant la nuit, a indiqué vendredi Gilles de Villers Grand Champs, le procureur de division. “La victime qui a dû être transférée vers le CHU de Liège est dans un état critique”, explique le procureur.
  1. Les nouveaux voisins de Kanye West à Wijnegem ne sont pas surpris de son arrivée: “Des gens huppés vivent ici”

    Les nouveaux voisins de Kanye West à Wijnegem ne sont pas surpris de son arrivée: “Des gens huppés vivent ici”

    “Accepterait-il de faire partie du comité de quartier pour aider à rendre la rue un peu plus calme? Parce que c’est nécessaire”. Les habitants de la Stokerijstraat à Wijnegem, en province d’Anvers, plaisantent maintenant que le rappeur américain Kanye West (44 ans) est devenu leur nouveau voisin. Mais ils ne sont pas surpris. “Il y a plein d’autres personnes huppées qui ont acheté ici”.
  1. 13 des communes les plus contaminées se trouvent en province de Liège: “La campagne vaccinale actuelle n’est pas assez efficace”
    Mise à jour

    13 des communes les plus conta­minées se trouvent en province de Liège: “La campagne vaccinale actuelle n’est pas assez efficace”

    La province de Liège est deuxième dans le classement du nombre de cas Covid par rapport au nombre d’habitants, avec 255 cas pour 100.000 habitants, juste derrière la Région de Bruxelles-Capitale (266). Et parmi les entités les plus touchées à l’échelle nationale, 13 communes, sur les 15 où l’incidence est la plus élevée, se trouvent dans la province de Liège. Selon Martial Boonen, chef du service de médecine interne et d’infectiologie au CHR de la Citadelle, l’explication principale est à trouver du côté du taux bas des vaccinations dans la région. Une conséquence, en partie, selon lui, des inondations de juillet dernier.