Marc Van Ranst.
Plein écran
Marc Van Ranst. © VTM Nieuws

“1.000 euros pour celui qui donne une raclée à Marc Van Ranst”: le virologue veut porter plainte après un tweet menaçant

Marc Van Ranst, virologue à la KU Leuven, annonce qu’il veut porter plainte contre un internaute qui l’a menacé de lui “donner une raclée”.

  1. Plusieurs experts, dont Marc Van Ranst, n’excluent pas un lockdown strict
    mise à jour

    Plusieurs experts, dont Marc Van Ranst, n’excluent pas un lockdown strict

    Vendredi dernier, le Comité de concertation a décidé de suspendre la mise en œuvre du plan plein air . D'autre part, les ministres de l’enseignement ont été appelés à plancher sur des mesures additionnelles pour les écoles. Une annonce bien loin du tour de vis attendu. Il pourrait finalement avoir lieu cette semaine. Le virologue Marc Van Ranst plaide pour une nouvelle réunion du Codeco et évoque la possibilité d’un “lockdown” strict.
  2. Marc Van Ranst: “Partager un barbecue en extérieur ne sera pas pour tout de suite”

    Marc Van Ranst: “Partager un barbecue en extérieur ne sera pas pour tout de suite”

    Marc Van Ranst a précisé vendredi, sur le plateau de VTM, que les barbecues dans les jardins devront être reportés pendant un certain temps encore. "S'asseoir pour manger au coude à coude, ce n'est pas encore possible", a déclaré le virologue. "Encore une fois: pour les activités de plein air, les gens devront garder leurs distances et porter un masque buccal", a-t-il ajouté alors que le comité de concertation a autorisé les rassemblements de 10 personnes en extérieur selon certaines conditions.
  1. Un adolescent de 14 ans accusé du meurtre d'une camarade de classe, pom-pom girl de 13 ans
    Play

    Un adolescent de 14 ans accusé du meurtre d'une camarade de classe, pom-pom girl de 13 ans

    10:50
  2. Un balcon s'effondre à Malibu et envoie des fêtards dans l'océan
    Play

    Un balcon s'effondre à Malibu et envoie des fêtards dans l'océan

    7:53