Plein écran
Johan Van Durme, bourgmestre d'Oosterzele. © Wannes Nimmegeers

6.000 euros d'amende pour le bourgmestre d'Oosterzele

Le Conseil des Contentieux électoraux, le collège juridictionnel chargé de trancher, en Flandre, des litiges en la matière, a infligé une amende administrative de 6.000 euros au bourgmestre de la commune d'Oosterzele (Flandre orientale), Johan Van Durme, pour non-respect, par deux candidats de sa liste de cartel au scrutin du 14 octobre dernier, des prescriptions en matière de dépenses électorales, a-t-on appris lundi.

Le Conseil des contentieux a toutefois rejeté une demande de la tête de liste, Open Vld Plus, Filip Michiels, d'organiser de nouvelles élections.

A Oosterzele, la liste de cartel emmenée par M. Van Durme et regroupant le CD&V et la N-VA a obtenu une majorité absolue.

Mais l'Open Vld Plus avait déposé une plainte pour une série d'irrégularités, dont certaines ont été sanctionnées. Comme des erreurs dans la comptabilisation des dépenses électorales de deux candidats CD&V, Jean-Marie De Groote et Pieterjan Keymeulen (CD&V). Ils ont tous deux écopé d'un avertissement et d'une amende administrative de 3.000 euros, à régler par la tête de liste et bourgmestre, Johan Van Durme. Une autre conseillère communale, Elsy De Wilde, a été suspendue pour un mois pour avoir fait circuler à plusieurs reprises une voiture recouverte d'affiches électorales à proximité d'un bureau de vote.