Plein écran
Stephanie D'Hose (Open Vld). © BELGA

À l'Open Vld, les tensions internes, c’est fini, assure une députée flamande

À l'Open Vld, les tensions internes portant sur la direction que doit prendre la formation du gouvernement fédéral, c'est de l'histoire ancienne, a assuré la parlementaire flamande Stephanie D'Hose, mercredi, dans l'émission De Ochtend sur Radio 1. "Peu importe la couleur du chat pourvu qu'il attrape des souris", a-t-elle déclaré.

"Au dernier bureau de parti, nous étions tous sur la même ligne. Nous nous rangeons derrière nos négociateurs - Gwendolyn Rutten et Alexander De Croo, ndlr. Lors des négociations pour le gouvernement flamand, Gwendolyn Rutten a réussi à intégrer pas mal de points libéraux. Je suis sûre qu'elle fera la même chose au fédéral, si l'on est à la table des négociations", a souligné Stephanie D'Hose.

 “Les attaques contre notre présidente doivent cesser. Elle mérite beaucoup plus de respect”, a-t-elle ajouté alors que Gwendolyn Rutten est régulièrement - et vertement - critiquée par Bart De Wever.